L'égalité des salaires devient obligatoire en Islande

L'Islande a profité de la Journée internationale des Droits des femmes pour annoncer une loi sur l'égalité des salaires. Une première mondiale.

L'égalité des salaires devient obligatoire en Islande
© nito500 - 123RF

L'action du 24 octobre à 14h38 n'était que le début d'une vraie révolution. Après une grève nationale pour demander la parité, l'Islande vient de franchir un nouveau cap dans le chemin vers l'égalité professionnelle. A l'occasion de la Journée internationale des Droits des femmes le 8 mars, le Premier ministre Bjarni Benediktsson a déclaré que son gouvernement comptait légiférer sur l'égalité des salaires.
Les entreprises de plus de 25 employés seront obligées de rémunérer leurs équipes de manière équitable, qu'elles soient composées d'hommes ou de femmes, mais également sans que l'origine, la religion ou la sexualité n'entrent en compte.
Les boîtes concernées devront publier un rapport tous les trois ans afin de prouver que les salariés à compétences et postes égaux ont une fiche de paie similaire. "Il était plus que temps de prendre des mesures radicales sur cette question", a déclaré le ministre des affaires sociales, Thorsteinn Viglundsson. 

La Terre du soleil de minuit pouvait déjà se targuer d'avoir un taux de parité de 87% d'après le dernier Forum économique mondial, qui prévoit une égalité totale pour 2133. L'Islande confirme là sa place de pays le plus en avance sur l'égalité des sexes avec cette loi, la première du genre. Confiants, nos voisins nordiques se sont fixé jusqu'à 2022 pour faire disparaître l'inégalité des salaires. Il serait grand temps de s'en inspirer.

Voir aussi :