Vie pro : les femmes qui ont du caractère le payent cher

ENQUÊTE - Les femmes aux comportements affirmés, voire autoritaires, sont mal vues dans les entreprises selon une récente étude américaine. Résultat : selon les sondés, elles mériteraient d'être moins payées que leurs collègues masculins.

© Gregory Bull/AP/SIPA

C'est intolérable et pourtant, c'est banalisé. Les femmes jugées "autoritaires" ou ayant un "tempérament affirmé" sont considérées comme moins compétentes dans le monde du travail. C'est ce que viennent de révéler Joseph Grenny et David Maxfield, chercheurs en sciences sociales et auteurs pour le New York Times. Relayée par le magazine Forbes, leur enquête, effectuée auprès de près de 12 000 participants, prouve qu'être une femme puissante peut vous jouer des mauvais tours. Une salariée énergique et autoritaire voit ainsi ses compétences baisser de 35% par rapport à ses collègues, contre seulement 27% pour les hommes, juste parce qu'elle a un comportement "affirmé".
Pire encore, ces jugements iraient même jusqu'à avoir des conséquences sur les salaires. À partir d'une vidéo où la gent féminine adapte son comportement face à ses collègues masculins, on s'aperçoit que pour être plus crédible, une femme doit être mesurée et bien choisir ses mots. Selon les sondés, une salariée au tempérament affirmé devrait ainsi gagner 15 088 dollars (environ 13 466 euros) en moins par an contre 6 547 dollars (5 842 euros) en moins pour un homme qui aurait la même "agressivité". C'est un fait, les femmes sont jugées plus durement que leur homologues masculins. 

Voir aussi :