Femmes et hommes sont inégaux jusque dans l'augmentation de salaire

Quand ils demandent une augmentation de salaire, les hommes et les femmes sont encore une fois loin d’être logés à la même enseigne. Le site RegionJob a publié une enquête sur le sujet.

Femmes et hommes sont inégaux jusque dans l'augmentation de salaire
© Tatiana Badaeva

Voilà encore de quoi creuser le fossé des inégalités homme-femme dans le milieu professionnel. Le site RegionJob a publié vendredi 19 février 2016 une enquête qui montre que les femmes sont moins nombreuses que les hommes à obtenir une augmentation, alors qu'elles sont plus nombreuses à en faire la demande en 2015. Au total, ce sont 31% des hommes qui en ont bénéficié contre 25% des femmes, alors qu'elles étaient 41% à demander contre 39%.
Ce qui est paradoxal, c'est que tous approchent cette requête délicate de la même façon. Pour aborder une hausse du salaire, l'employé(e) annonce une fourchette de salaire attendu. Si la méthode reste la même, c'est le comportement autour de celle-ci qui diffère entre les femmes et les hommes et qui ferait pencher la balance du côté de ces derniers.
D'après David Beaurepaire, responsable développement et stratégie de RegionsJob, il y a "des différences notables de comportements entre les hommes et les femmes". Avant la prise en poste, les femmes ont tendance à ne pas négocier leur salaire, contrairement aux hommes (67% contre 51%). En cas de refus de l'augmentation de salaire, 39% des femmes accepteraient leur sort contre 21% des hommes. Quand on pense qu'il faudra attendre 2095 pour atteindre une égalité salariale… il serait temps de dire "stop". 

© Tatiana Badaeva

 

Voir aussi :