L'égalité professionnelle ? On en est encore loin

On a beau en parler et tout tenter pour que la tendance s'inverse, rien n'y fait. Selon un rapport, à l'échelle mondiale, les femmes gagnent toujours (beaucoup) moins que les hommes et n'accèdent que rarement aux postes à responsabilité.

L'égalité professionnelle ? On en est encore loin
© WavebreakMediaMicro - Fotolia.com

Le plafond de verre est toujours aussi épais. Le dernier rapport du Programme EVE et du cabinet Donzel fait l'état des lieux de l'égalité professionnelle à l'échelle mondiale et le verdict est sans appel : le salaire des femmes est en moyenne 18% moins élevé que celui de leurs homologues masculins. Elles peinent aussi à accéder aux postes à responsabilité, elles seraient seulement 13% à siéger aux conseils d'administration et 9% à avoir le statut de PDG.
Les inégalités sont encore plus parlantes dans le détail. Ainsi en Europe, les femmes actives les mieux rémunérées gagnent 7% de moins que les hommes d'un même niveau et les plus précaires touchent tout de même 10% de moins que leurs collègues masculins. Cet écart est encore plus flagrant pour la catégorie intermédiaire, puisqu'à la fin du mois, les salariées touchent 25% de moins.  
D'un point de vue plus général, les postes des femmes sont plus fragiles que ceux des hommes. Soixante dix sept pour cent des emplois partiels en Europe sont occupés par des femmes. En France, c'est 62% des emplois non qualifiés qui leur "reviennent".
Ce triste constat nous poursuit en dehors du cadre de la vie professionnelle. Toujours selon la même étude, une fois rentrées chez elles, 69,8% des femmes des pays de l'OCDE doivent encore s'atteler aux tâches ménagères. Presque 90% des chefs d'entreprise français estiment d'ailleurs que le plafond de verre est toujours infranchissable principalement à cause des "contraintes de la vie de famille". Pour espérer faire changer les choses, commençons par faire évoluer les mentalités.

© WavebreakMediaMicro - Fotolia.com

Voir aussi :