Une femme sur quatre rêve de changer de vie

En partenariat avec Biilink, Le Journal des Femmes.com publie une enquête exclusive sur les aspirations des femmes au changement.

Une femme sur quatre rêve de changer de vie
© Sergey Nivens - Fotolia.com

Avec seulement 30 % des chefs d'entreprises qui se conjuguent au féminin, la parité reste un objectif et non une réalité en France. Pourtant, les femmes se rêvent ailleurs et ont envie de s'affranchir des barrières de l'évolution professionnelle. Pour une étude en partenariat avec Le Journal des Femmes.com et Biilink, CCM Benchmark Panel a interrogé 1 302 femmes sur leurs envies, leurs motivations et sur ce qui les empêche de franchir le pas.

Quels changements de vie ?

Le changement de vie passe bien par la reconversion professionnelle : 28 % des sondées voudraient se réorienter, alors que seulement 9 % souhaitent simplement changer d'entreprise. Quatre femmes sur 10 s'avouent préoccupées par cette envie, alors que le changement reste un rêve lointain pour une majorité.

top 5 envies
Sur une base de 1302 femmes © CCM Benchmark Panel

Contexte défavorable et manque de moyens

La raison principale de leur réticence ? Pour 6 femmes sur 10, le contexte actuel français n'est pas compatible avec leur envie de changement. Elles considèrent, à 62 %, que la société a tendance à mettre les gens dans des cases et que les mentalités ont du mal à évoluer sur le marché du travail.
Cette préoccupation arrive avant le manque de moyens financiers, évoqué par 56 % de celles qui n'ont pas osé sauter le pas.
Les autres freins sont d'ordre psychologique : manque de confiance en soi, engrenage de la routine, peur de l'inconnu et des obstacles... "Passer d'un statut de professeur avec un salaire fixe, du temps libre et des vacances, à un statut incertain, à créer n'est pas une décision facile à prendre", avoue Gwen Rassemusse, fondatrice de l'agence culinaire S'cuiz in et candidate au Grand Prix 2014 du changement de Vie.

apprã©hensions
Sur la base de 654 femmes pour lesquelles le changement de vie est un rêve lointain © CCM Benchmark Panel

Création d'entreprise pour un quart des changements de vie

Heureusement, 21 % des sondées ont entamé leur changement de vie et 7 % en sont même venues à bout. Celles qui ont réussi à s'affranchir des obstacles sont 45 % à avoir opté pour une reconversion professionnelle, avec un retour aux études ou une formation pour plus de la moitié d'entre elles. Ces femmes sont seulement 25 % à créer leur propre entreprise et 3 % à en racheter une.

Motivées par l'insatisfaction au travail

Si 27 % de celles qui ont franchi le cap avouent qu'elles ont été poussées par un événement de leur vie personnelle, elles sont nombreuses à expliquer leur envie de changement par une insatisfaction au travail. Manque de valorisation, peu de perspectives d'évolution, divergence des valeurs... Elles sont 46,5 % à évoquer un malaise au travail pour expliquer leur envie de changement.
Contrairement aux idées reçues (et souvent rabâchées) : non, les femmes ne veulent pas forcément changer d'emploi par souci de compatibilité vie pro/vie perso. Seules 4,2 % des sondées expliquent être motivées par l'envie de passer plus de temps avec leur famille.

dã©clic
Sur la base de 368 femmes pour lesquelles le changement de vie est déjà effectif, en cours ou imminent (dont 94 femmes qui ont pour projet ou ont déjà créé leur entreprise). © CCM Benchmark Panel

L'envie de reprendre sa vie en main

Qu'est-ce qui motive alors les femmes qui sautent le pas ? Elles souhaitent avant tout prendre leur vie en main (57 %), s'affirmer (44 %) et être en corrélation avec leurs valeurs (41 %). "A l'approche de la quarantaine, j'ai eu une envie de changement professionnel. Envie d'être mon "propre patron", de m'épanouir dans son travail dans un milieu que j'aime", détaille Valérie Gaillard, candidate au Grand Prix du changement de Vie. Quitte à renoncer à un certain confort financier. Un tiers de celles qui ont changé de vie assument de devoir moins bien gagner leur vie.
La famille soutient généralement celles qui veulent se lancer : 8 femmes sur 10 ont pu compter sur leurs proches pour mener à bien leur projet. Comme le raconte Lillouche Habib, participante au Grand Prix 2014 du changement de Vie : "Du fait d'avoir démissionné de mon poste et d'avoir tourné le dos à une situation financière confortable, il est certain que les premiers temps n'ont pas été faciles. C'est pour ça que le soutien de mon entourage et mon ambition mon permis de tenir et d'aller au bout de ma passion."

Alors, heureuse ? 

En se basant sur les personnes interrogées qui n'ont pas créé d'entreprise, plus d'une femme sur deux concède avoir une meilleure qualité de vie. 4 femmes sur 10 ne voient même aucun inconvénient à avoir franchi le cap.
Pour celles qui sont devenues chef d'entreprise, le bilan est positif : 76 % retenteraient l'expérience sans hésiter si c'était à refaire.
Une poignée de ces nouveaux entrepreneurs déclare que le changement de vie a assouvi leur désir de prendre leur vie en main. Elles avouent apprécier la liberté d'emploi du temps (64 %) et la prise de décisions (57 %). Même si 58 % concèdent avoir du mal à se verser un salaire à la fin du mois et que 30 % déclarent être plus stressées qu'avant. Le prix à payer pour se sentir épanouies !

avantages changement vie
Les aspects positifs de la création d'entreprise © CCM Benchmark Panel

Le Journal des Femmes.com a choisi de pérenniser cette enquête menée avec l'Observatoire du Changement de vie. Un rendez-vous annuel qui prendra la mesure des progrès et des blocages rencontrés par les femmes dans leurs aspirations au changement. En remettant le Grand Prix du changement de Vie, Le Journal des Femmes.com s'engage à soutenir les femmes qui ont monté leur projet, embauché des salariés et se sont confrontées à la gestion d'une entreprise... Et à rendre audacieuses celles qui n'osent pas encore.

A propos de CCM Benchmark Panel

Grâce à son panel d'internautes et de mobinautes représentatif de la population française, CCM Benchmark Panel interroge les Français sur leurs comportements de consommation sur Internet et leurs usages du smartphone et de la tablette. Etudes sur mesure, de la collecte des données jusqu'à l'analyse des résultats.