Coupe du monde : fini les zooms sur les jolies supportrices

A quelques jours de la finale de la Coupe du monde entre la France et la Croatie, la FIFA a demandé l'arrêt des zooms insistants sur les supportrices sexy pendant les matchs pour éradiquer le sexisme.

Coupe du monde : fini les zooms sur les jolies supportrices
© juri pozzi - 123RF

Chaque compétition de football a son lot de belles supportrices, pour le plus grand bonheur des cadreurs... Au nom de la lutte contre le sexisme, Frederic Addiechi, le responsable du programme diversité de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), a demandé aux télévisions d'arrêter les gros plans sur les femmes (sexy) pendant les matchs. Une décision relayée par la BBC qui intervient à quelques jours de la finale de la Coupe du monde 2018, pour contrer ce "sexisme flagrant". 

Mondial du sexisme

Si les incidents racistes et homophobes n'ont pas été aussi répandus que ce que les associations craignaient, une trentaine de femmes auraient été harcelées et agressées, selon Piara Powar, directeur de l'organisation Fare Network qui lutte contre les discriminations dans le football. Présentatrices et journalistes sont les premières cibles de ce "sexisme de rue", accostées en plein exercice de leur métier par des supporters violents. D'après lui, ces discriminations ne représentent que la partie immergée de l'iceberg, estimant le nombre de cas de harcèlement dix fois plus importants si les femmes russes avaient témoigné. 

Voir aussi :