Mai 68 : ce qui a changé pour les Français en 50 ans

En mai 1968, la France a vécu un véritable séisme social. D'abord initié par la jeunesse, le mouvement Mai 68 embrase rapidement une grande partie de la population, remettant en cause les fondements de la société. Un demi-siècle après la mobilisation, regardons les grandes évolutions sur la libération des mœurs, la vie de couple et la condition de la femme.

Mai 68 : ce qui a changé pour les Français en 50 ans
© PARIS-JOUR/SIPA

Mai 68, c'était il y a un demi-siècle ! L'INSEE a publié pour le cinquantenaire de cet événement une infographie qui retrace les évolutions économiques et démographiques majeures depuis ce soulèvement populaire sans précédent.

Être une femme libérée

Contraception, avortement, égalité des droits et des salaires... De nombreux combats ont été menés pour l'émancipation de la femme dans le sillage de Mai 68, en particulier sous l'impulsion des féministes du Mouvement de libération des femmes (MLF). Elles ont pu accéder librement au travail – sans l'accord nécessaire de leur mari – seulement trois ans avant 1968. Cette année-là, la moitié d'entre elles sont actives. Aujourd'hui, sept femmes sur dix ont un travail, mais les inégalités persistent

Une nouvelle conception de la vie à deux 

Si, en 1968, le mariage était la norme et le préalable à la constitution d'une famille (plus de 350 000 couples se disaient "oui" chaque année), il cède peu à peu la place à d'autres types d'union, qui incluent les couples homosexuels. L'addition du mariage pour tous instauré en 2013 au Pacte civil de solidarité établi en 1999 vient rehausser le nombre d'unions enregistrées par les autorités depuis 1968. Malgré cet élan d'amour au sein de la population française, plus de 123 000 couples divorcent chaque année, selon l'INED. Aujourd'hui, neuf fois plus d'enfants sont nés de couples non mariés. Ultra minoritaires en 1968, ces enfants nés hors-mariages représentent désormais plus de la moitié des naissances. Mai 68 signe alors le déclin du mariage... au profit de nouveaux choix qui s'offrent à la population. 

Baby-Boom et Silver Generation

Aujourd’hui, la barre des 65 ans a été franchie par plus d'un Français sur cinq. contre un Français sur huit en 1968. Ce vieillissement conséquent de la population illustre la nette augmentation de l'espérance de vie (+10 ans). Cette longévité s'explique par l'amélioration croissante du niveau de vie de la population. Plus qualifiés (il y a cinq fois plus de bacheliers), les Français sont plus attentifs à leur hygiène de vie, qui progresse en même temps que l'accès aux soins. Etant donnée la quasi disparition du secteur industriel au profit du tertiaire, la pénibilité et le temps de travail ont largement diminué. Ceux qui avaient 20 ans pendant Mai 68, les Baby Boomers, nés pendant les Trente Glorieuses, constituent aujourd'hui la Silver Generation, littéralement, la "génération argentée" en référence à la couleur de cheveux des seniors. Le vieillissement de nos sociétés représente une aubaine pour certains marchés qui développent une économie, qui leur est destinée, la Silver Economy.

© INSEE

Voir aussi :