Les tampons et serviettes bientôt remboursés par une mutuelle étudiante

La mutuelle étudiante LMDE est disposée à rembourser partiellement les protections hygiéniques à ses adhérents, femmes et hommes confondus. Une initiative inédite.

Les tampons et serviettes bientôt remboursés par une mutuelle étudiante
© Yulia Grogoryeva - 123RF

Voilà une exception qui confirme que les règles sont l'affaire de tous. La mutuelle étudiante LMDE a annoncé jeudi 19 avril qu'elle remboursera les protections périodiques à ses adhérents, qu'il s'agisse de cup, de tampons ou de serviettes et ce, sans distinction de genre. Ainsi, un homme pourra se faire défrayer pour sa sœur, son amie ou sa compagne ! La mutuelle s'engage à rembourser –sur présentation des preuves d'achat – ces produits à hauteur de 20 à 25 euros par an, sur les contrats 2018-2019.

Une initiative plus que bienvenue, quand on sait qu'il y a une différence de prix entre les produits pour hommes et femmes, ce qu'on appelle aussi la "taxe rose". A force de combats, le gouvernement français a enfin classé en 2016 les protections hygiéniques en produits de première nécessité, ce qui a fait passer la TVA de 19,6% à 5,5%. Est-ce toutefois suffisant ? "Selon une récente étude, une femme utilise en moyenne 22 tampons ou serviettes par cycle ce qui représente 1 500 à 2 000 euros de budget au cours de sa vie et c'est sans compter les antidouleurs, les sous-vêtements", précise la LMDE. Rembourser ces protections périodiques, voilà un coup de pouce qui aidera les femmes à ne pas tomber dans le rouge.

Voir aussi :