267 000 victimes d'atteintes sexuelles dans les transports en un an

Entre 2014 et 2015, 267 000 personnes ont été victimes d'atteintes sexuelles dans les transports en commun. C'est le résultat accablant d'une étude menée par l'ONDRP. Les femmes sont les premières visées par ce fléau.

267 000 victimes d'atteintes sexuelles dans les transports en un an
©  kasto/123RF

Exhibition, mains aux fesses, voire pire… Plus de 267 000 personnes ont subi des atteintes sexuelles dans les transports en commun, entre 2014 et 2015, selon une étude de l'Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales (ONDRP), publiée le 19 décembre. Soulignons que sur 100 victimes, 85 sont des femmes.

Les jeunes sont les premières touchées par ce fléau. Entre 18 et 21 ans, leur taux de victimisation est de 2.3%. À titre de comparaison, celui des métropolitaines de 31 à 35 ans est de 1.5%. "Après 30 ans, le taux diminue régulièrement pour atteindre 0,3% pour les femmes de plus de 45 ans", précise l'étude. Même en dessous de 18 ans, les usagères sont relativement confrontées à ce phénomène. Si l'étude ne délivre pas de chiffres pour déterminer leur taux de victimisation, elle indique que les mineures sont 13% à porter plainte pour atteintes sexuelles dans les transports en commun.

Pour la gent féminine, la crainte de se rendre dans ces lieux publics est bien réelle. En novembre 2015, une enquête a révélé que 100% des femmes ont déjà été harcelées dans les transports en commun.

Voir aussi :