Patrimoine : les candidats se dévoilent tant bien que mal

Quelle est la fortune des candidats à la présidentielle 2017 ? La Haute Autorité pour la transparence a publié mercredi 22 mars les documents énumérant les biens matériels de chacun. On fait le point.

Patrimoine : les candidats se dévoilent tant bien que mal
© SIPA

Pour la première fois dans l'histoire de la Ve République, les prétendants à l'Elysée ont été tenus de déclarer leur patrimoine auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Une liste de biens qui a été publiée mercredi 22 mars. Voici ce qu'il faut retenir de la fortune des onze candidats qualifiés pour le premier tour, le 23 avril prochain. 

Infographie: Présidentielle : le patrimoine des candidats | Statista Vous trouverez plus de statistiques sur Statista

Ces déclarations de patrimoines révèlent leur lot de surprise. Tout en haut du classement, on retrouve Nicolas Dupont-Aignan, dont les nombreux biens immobiliers notamment à Paris sont évalués à environ 2 millions d'euros. Suivent le très à droite François Asselineau puis le très à gauche Jean-Luc Mélenchon, qui affiche une fortune personnelle de presque 1 million d'euros. Le président du Front de Gauche précède François Fillon, dont la déclaration était très attendue suite aux différents scandales financiers dans lesquels le candidat a été impliqué, puis Marine Le Pen en cinquième position. Autre fait plutôt inattendu, l'ex-banquier Rothschild  Emmanuel Macron n'est qu'avant-dernier avec un patrimoine s'élevant à 35 514€. 

  • Jean-Luc Mélenchon. Le candidat de la France insoumise possède surtout des biens immobiliers : un appartement de 110 m² dans un quartier populaire de Paris d'une valeur de 837 000€, ainsi qu'une résidence secondaire de 150 m² dans le Loiret, évaluée à 190 000 euros. Quant aux comptes en banque de M. Mélenchon, ils affichent un peu plus de 100 000 euros. 
  • François Fillon : la fortune principale du mari de Pénélope provient du manoir familial dans la Sarthe, un bien immobilier de plus de 3000 m² estimé à 750 000€. Le Républicain possède également deux autres maisons, plus modestes, l'une dans le même département et l'autre dans les Pyrénées-Atlantiques. Sa société de conseil 2FConseil est évaluée à presque 100 000€. Autre fait notoire, le candidat a reçu des prêts familiaux de 30 000€ à l'automne 2016, pour l'aider à payer des dettes fiscales. Enfin, François Fillon possède plus de 40 000€ sur ses (très) nombreux comptes bancaires au Crédit Agricole, ainsi que deux montres coûtant 15 000€ et 12 000€ et deux voitures de 5000€ et 3000€. 
  • Marine Le Pen : le patrimoine de la candidate du Front National se résume à ses biens immobiliers (elle possède 28,5% soit 67 852€ d'un 120² dans le Morbihan, 50% soit 36 619€d'une maison de 120 m² dans les Pyrénées-Orientales, ainsi que 20,5% soit près de 200 000€ d'une maison de 382 m² dans les Hauts-de-Seine), mais aussi à sa part détenue (12,5%) d'une société civile immobilière d'une valeur d'environ 2,5 millions d'euros. A noter que Mme Le Pen a déclaré deux prêts pour la Présidentielle 2017 d'une valeur totale de 6 millions d'euros auprès de Cotelec (dont il lui reste à rembourser 5,4 millions). 
  • Benoît Hamon : le candidat du Parti Socialiste possède un peu moins de la moitié, soit 700 000€, d'un appartement de 108m² dans les Hauts-de-Seine, ainsi qu'un bien de 62m² dans le Finistère, dont il est originaire, estimé à 121 000€. M Hamon a également un peu plus de 16 000€ sur ses comptes en banque, ainsi qu'une voiture coûtant 2000€. 
  • Emmanuel Macron : à la différence de ses concurrents, le fondateur d'En Marche ne possède aucun bien immobilier : la vaste demeure des Macron au Touquet appartient à sa femme Brigitte. En revanche, l'ex-banquier compte plus de 130 000€ sur ses comptes, ainsi que des placements à Rothschild, où il a travaillé. Si aucun bien de grande valeur n'a été déclaré par le candidat, il indique avoir gagné 274 141€ de droits d'auteurs sur son livre Révolution. 

Voir aussi :