Benoît Hamon, président féministe ?

PRESIDENTIELLE - Lors d'un grand meeting donné à Paris, dimanche 19 mars, Benoît Hamon a réaffirmé sa volonté de lutter contre les inégalités entre femmes et hommes et s'est, pour la première fois, présenté comme un "président féministe".

Benoît Hamon, président féministe ?
© CHAMUSSY/SIPA

Benoît Hamon donnait un grand meeting à Bercy, à Paris, dimanche 19 mars. Le candidat socialiste à la présidentielle a notamment réaffirmé son engagement en faveur de l'égalité hommes-femmes et s'est directement adressé aux femmes : "Je dis à la petite fille, à la jeune femme qui m'écoute, dans cette salle ou sur un écran loin de nous : jai hâte que tu sois ici à la place que j'occupeMais tu me pardonneras de retarder de cinq ans, le jour où la France aura une présidente de la République. Je serai un président féministe." Avant d'affirmer qu'il luttera "sans relâche contre les inégalités entre femmes et hommes, contre les inégalités professionnelles, les stéréotypes, les violences" afin qu'ils ne soient "pour les générations suivantes qu'une étrangère aberration dans les livres d'histoire".  

Rappelons que le programme de Benoît Hamon est largement tourné vers les femmes. S'il est élu, l'ancien ministre de l'Education nationale prévoit d'augmenter le délai de prescription en cas de viol, la création de plus de centres de planning familial, l'extension de la PMA aux femmes seules et la création d'une brigade de lutte contre les discriminations. Il a aussi annoncé vouloir multiplier par 2 le budget du ministère des droits des femmes et veiller au respect de la parité en politique. Benoît Hamon, président féministe ? Sur le papier en tout cas, c'est bien parti. 

Voir aussi :