Le Maroc interdit la fabrication et la vente de la burqa

Les autorités marocaines ont décidé de rendre illégales la confection et la commercialisation du voile intégral. C'est ce que relaie la presse du pays depuis le 9 janvier, même si aucune annonce officielle n'a été faite par le pouvoir.

© SEVGI/SIPA

Le Maroc serait-il en passe d'interdire la burqa ? La question se pose après que des pachas (hauts fonctionnaires administratifs) ont ordonné à des commerçants de liquider leur stock dans les 48 heures, en précisant qu'il est désormais interdit de fabriquer et mettre à la vente ce vêtement. Ces informations proviennent de documents officiels circulant sur les réseaux sociaux, ayant ensuite été repris par les médias locaux. Documents qui indiquent également que le pacha d'une ville du Centre-Nord du Maroc a qualifié la burqa de "niqab afghan". 

Il semblerait donc que le gouvernement marocain veuille faire la chasse au voile intégral, d'autant plus que les actions précédemment évoquées, visant à l'interdire, ont été faites sur ordre du Ministère de l'Intérieur. Malgré cela, aucune annonce officielle ou communication publique relatives au sujet n'a encore été faite par ce ministère. 

Il convient de rappeler qu'au Maroc, très peu de femmes portent la burqa, couvrant littéralement le corps, des pieds à la tête : c'est le port du hijab, voile ne couvrant que les cheveux, qui est beaucoup plus fréquent. En revanche, dans les milieux salafistes du pays principalement, certaines femmes portent le niqab, qui lui ne laisse entrevoir que les yeux. 

Cette décision provoque déjà la colère des salafistes. Reste à voir si elle ira réellement vers une totale interdiction de la burqa ou non au Maroc.

Voir aussi :