Ikea reconstitue un appartement syrien dévasté pour alerter ses clients

GUERRE - Le géant du mobilier suédois Ikea a reproduit un appartement syrien détruit par la guerre dans un de ses magasins en Norvège pour alerter sa clientèle sur la situation du pays et du peuple syrien.

© Capture d'écran Agence Pol

Comme dans tous les magasins Ikea, celui de Slependen, à quelques kilomètres d'Oslo, la capitale norvégienne, regorge d'appartements témoins, douillets et attractifs. Seulement, parmi tous ces espaces aménagés pour les clients, l'un d'eux tranche avec ce cadre idyllique : une surface de 25 mètres carrés où le parquet luxueux laisse la place à un sol en béton froid, les matelas nus et décharnés remplacent la literie moelleuse et quelques peluches usées habillent un espace sans vie. 

C'est bien un appartement syrien ravagé par la guerre qui trônait en plein milieu de ce magasin Ikea, entre le 17 au 31 octobre 2016. Du moins, la reproduction exacte du logement de 25 mètres carrés, occupé par Rana et ses quatre enfants, victimes d'un conflit qui consume leur pays et leur vie depuis plus de cinq ans. Une habitation délabrée située à Jamarana, dans la banlieue de Damas, qui porte les stigmates de la violence quotidienne en Syrie. 

Apporter une aide aux réfugiés 

Ce projet, baptisé 25m² de Syrie, est une opération créée à l'initiative du géant du meuble, en association avec la Croix-Rouge et l'agence de publicité Pol. L'objectif étant bien sûr d'alerter les clients de l'enseigne sur la situation dramatique en Syrie en jouant sur l'impact visuel très fort d'une réplique exacte. Sur les étiquettes indiquant normalement le prix et la description des produits, on peut lire des récits de vie de Syriens et de leur quotidien. Et, surtout, toutes les informations pour faire un don à la Croix Rouge.

Cette opération de sensibilisation a été un réel succès : 40 000 personnes ont visité l'appartement et 22 millions d'euros de dons ont été récoltés pour aider les réfugiés syriens.

25m2 SYRIA from POL on Vimeo.

Ce n'est pas la première fois que l'entreprise suédoise s'engage pour des causes humanitaires. La fondation Ikea soutient de nombreuses actions caritatives et plusieurs projets à l'image de l'appartement syrien ont déjà été menés à bien. En 2015, elle avait imaginé une solution de logement temporaire pour les réfugiés avec des maisons en kit.

Le projet présenté lors du Democratic Design Day Ikea, en juin 2016, en Suède © Camille Plessis/Journal Des Femmes

En 2016, la fondation a co-organisé le What design can do for refugees challenge ("ce que peut faire le design pour les réfugiés"), un événement lors duquel designers, artistes et amateurs étaient invités à imaginer ce qui pourrait améliorer l'intégration des réfugiés dans les pays européens. Des initiatives que l'on ne peut que saluer.       

Voir aussi :