Hillary Clinton, désavouée par les femmes

POLITIQUE - Les raisons d'un échec. Retour la défaite d'Hillary Clinton aux Portes de la Maison Blanche.

© Matt Rourke/AP/SIPA

Le 8 novembre 2016, une femme a failli prendre la tête de la première puissance mondiale. Seulement, c'est un discours de défaite qu'a prononcé Hillary Clinton à la suite du scrutin présidentiel américain. Un échec électoral qui pose notamment la question du soutien de la gent féminine pour la candidate déchue.

Pourtant, tout laissait penser que l'électorat féminin allait mener Hillary Clinton au Bureau Ovale. Nombre de sondages et d'études étalaient le support indéfectible des femmes envers la candidate, tandis que Donald Trump semblait bénéficier presque exclusivement des votes masculins. Les stars féminines elles aussi affichaient fièrement avoir choisi le camp de la Démocrate, de Katy Perry à Beyoncé en passant par Miley Cyrus. En fait, personne ne pouvait réellement imaginer avant le 8 novembre que les femmes préféreraient Donald Trump, ses propos sexistes et sa fâcheuse tendance à la misogynie à l'épouse de Bill Clinton.

Mais alors, que s'est-il passé ? Non seulement Donald Trump sera le 45e président des Etats-Unis avec 290 grands électeurs contre 228 pour la candidate démocrate, mais il a surtout rassemblé 42% du vote des femmes. Preuve qu'Hillary Clinton n'a pas su véritablement convaincre un électorat qui lui semblait acquis. Une majorité qui n'a sans doute pas vu en elle la garante de sa cause et ses droits. On se rappelle d'ailleurs que son concurrent aux primaires démocrates Bernie Sanders s'était montré bien plus convaincant auprès des femmes et des jeunes, en ayant un discours plus engagé.

Un discours empreint de féminisme

Hillary Clinton désavouée par les femmes, donc. C'est pourtant bien à elles qu'elle s'est adressée dans un discours émouvant après l'annonce de sa défaite : "À toutes les femmes qui ont cru en moi, rien ne m'a rendue plus fière que d'être votre représentante". Une fierté affichée à laquelle s'additionne une volonté de poursuivre le combat pour qu'enfin les femmes puissent avoir les mêmes chances que les hommes : "Nous n'avons pas encore brisé le plus haut et le plus dur plafond de verre mais un jour quelqu'un le fera et, espérons le, plus tôt qu'on ne l'imagine. [...] À toutes les petites filles qui me regardent, ne doutez jamais que vous êtes importantes, puissantes, et que vous méritez toutes les chances du monde d'accomplir vos rêves." Un message d'espoir qui témoigne de la ténacité et du courage d'une candidate... perdante, mais pas vaincue.

Voir aussi :