Tâches ménagères : les filles y passent 550 millions d'heures par an

INEGALITES - Une étude de l'UNICEF sur le travail domestique des enfants dans le monde souligne l'inégale répartition des tâches ménagères entre les filles et les garçons. Des chiffres qui donnent le tournis.

© Jonathan Fontaine/SIPA

Le chemin à parcourir pour atteindre l'égalité entre les deux sexes est encore bien long : l'étude de l'UNICEF Harnessing the Power of Data for Girls (Travail domestique, le pouvoir des chiffres pour les filles) en apporte une nouvelle preuve accablante.

D'après ce rapport, à l'échelle mondiale, les filles entre 5 et 14 ans passent en moyenne 550 millions d'heures par an à effectuer des tâches ménagères, soit 160 millions de plus que les garçons du même âge ! Autre donnée alarmante, de façon générale, les jeunes filles âgées de 10 à 14 ans passent jusqu'à 50% de temps en plus à s'occuper de la maison que les garçons.

Ces chiffres sont loin d'être anodins puisque selon l'UNICEF, ces inégalités ont des impacts très négatifs sur le bien-être et l'émancipation du genre féminin. Car en plus de porter au quotidien le fardeau de ces tâches, les jeunes filles peuvent en devenir réduites à se considérer investies du seul rôle de s'occuper de la maison et des autres : en d'autres termes, cela peut amenuiser leur ambition, limiter leurs perspectives d'avenir, mais également être une barrière au développement de l'estime qu'elles ont d'elles-mêmes et à leur autonomie.

Des chiffres inquiétants qui démontrent que malheureusement, bon nombre de jeunes filles passent aujourd'hui encore davantage de temps à nettoyer, récurer, cuisiner et laver qu'à jouer, s'amuser, apprendre et profiter de leur enfance.

Voir aussi :