Sexisme : Julie Gayet s'engage pour l'égalité

Julie Gayet deviendra une des marraines d'un plan d'action contre le sexisme initié par le ministère des Familles, de l'Enfance et des Droits des Femmes, en partenariat avec plusieurs associations.

© GUILLAUME COLLET/SIPA

Il n'y a pas que les politiques qui travaillent leur campagne. Julie Gayet, compagne du président François Hollande, fera partie d'une soixantaine de parrains et marraines d'un plan d'action contre le sexisme, lancé officiellement le 8 septembre par le ministère des Familles, de l'Enfance et des Droits des Femmes avec plusieurs associations.
Personnalité engagée, Julie Gayet n'a jamais reculé devant des prises de position lorsqu'il s'agit de défendre les droits des femmes. Déjà en 2014, pour dénoncer le mariage forcé, la comédienne de 44 ans s'illustrait dans le court-métrage de Lisa Azuelos, 14 millions de cris, dans lequel elle jouait le rôle d'une mère forçant sa jeune fille à épouser un homme. Elle redonne de la voix en 2015 dans une campagne pour le droit à l'avortement et déclare dans une interview sur
France Info : "Le message que je veux faire passer aux femmes, c'est que la liberté de disposer de son corps ne se discute pas. Il ne doit y avoir ni pression, ni jugement. Ni désinformation." Cette fois-ci, c'est contre le sexisme que l'actrice s'insurge en rejoignant d'une main de fer le plan d'action initié par les équipes de Laurence Rossignol. En format court, des caméras interrogent les riverains sur ce qu'ils savent des droits des femmes. Prévue à partir du 8 septembre, la mobilisation durera six mois jusqu'à la date symbolique du 8 mars, Journée internationale des Droits des Femmes.

Voir aussi :