Bientôt une femme à la tête de l'ONU ?

Alors que les candidatures au poste de secrétaire général des Nations-Unies ne cessent d'augmenter, 5 femmes ont plus que jamais leur chance de remplacer Ban Ki-moon. Une concurrence au sommet.

© Andrew Kazmierski/123RF

Ban Ki-moon est l'actuel secrétaire général des Nations-Unies, mais il arrive à la fin de son mandat en décembre 2016. Au fil de ces derniers mois, les candidatures pour le poste se sont multipliées et se comptent déjà au nombre de 11. Parmi elles, 5 femmes sont en lice et ont toutes leur chance face aux 6 candidats masculins. Si l'une d'entre elles est nommée à cette responsabilité, elle deviendra la première femme secrétaire générale de l'ONU. Les quinze pays membres du conseil de sécurité doivent commencer les votes à bulletins secrets le 21 juillet 2016. En attendant cette date, décryptage et brefs portraits de ces 5 femmes de pouvoir, susceptibles de changer l'Histoire :

  • Irina Bokova
    Âgée de 64 ans, elle est l'ancienne ministre des Affaires étrangères de la Bulgarie ; poste qu'elle a exercé de novembre 1996 à février 1997. Irina Bokova est aussi la directrice générale de l'Unesco depuis le 15 novembre 2009. Une expérience qui lui confère un statut privilégié pour devenir secrétaire générale des Nations-Unies. Elle a déclaré à l'AFP : "Il faut donner aux femmes l'opportunité de se développer comme membres égales de la société."
Irina Bokova © CHINE NOUVELLE/SIPA
  • Vesna Pusic
    Âgée de 63 ans, elle a été la ministre croate des Affaires étrangères européennes de décembre 2011 à janvier 2016 et la vice présidente du gouvernement.
Vesna Pusic © Khalid Mohammed/AP/SIPA
  • Natalia Gherman
    Âgée de 47 ans, la candidate moldave occupe un poste important : celui de Premier ministre depuis 2015, après avoir été vice-Premier ministre des Affaires étrangères de 2013 à 2016.
Natalia Gherman © Michael Sohn/AP/SIPA
  •  Christiana Figueres
    Âgée de 59 ans, la Costaricienne est diplomate. Elle exerce le poste de secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques depuis 2010. Très engagée en Amérique latine, elle est aussi écrivaine.
Christiana Figueres © SIPANY/SIPA
  • Helen Clark
    L'actuelle patronne du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) part grande favorite pour devenir la première femme secrétaire générale de l'ONU. Âgée de 66 ans, elle a travaillé en tant que Premier ministre pour le gouvernement Néo-Zélandais de 1999 à 2008.
Helen Clark © Hasan Jamali/AP/SIPA

Voir aussi :