La misogynie devient un crime au Royaume-Uni

Le harcèlement de rue et les agressions misogynes sont qualifiés comme acte criminel dans le Nottinghamshire au Royaume-Uni. Une avancée considérable pour les droits des femmes et un exemple à suivre.

© Capture d'écran Youtube : Rob Bliss Creative

C'est une première au Royaume-Uni et non des moindres : les agressions et harcèlements sexistes sont désormais considérés comme des crimes par les autorités du Nottinghamshire. Stop aux mains baladeuses, aux regards gênants et aux insultes : dans ce comté d'Angleterre, toutes "approches physiques non-désirées" et le fait de "contacter et engager verbalement [une femme] sans y être invité" sera passible de sanctions pénales. La misogynie est requalifiée en "crime de haine" selon le journal The Independent.  

La chef de police, Sue Fish, a tenu à rappeler dans un communiqué : "Ce à quoi les femmes sont confrontées, souvent quotidiennement, est absolument inacceptable et peut être extrêmement pénible. Notre justice doit clairement signifier que ce n'est pas acceptable. C'est un crime." Avant d'ajouter : "Je suis ravie que nous montrions le chemin vers la lutte contre la misogynie sous toutes ses formes." Une initiative importante et indispensable qui, on l'espère, ouvrira la voie à l'éradication du harcèlement sexuel de rue dans le reste... du monde.

Voir aussi :