Un duel de femmes pour succéder à David Cameron

POLITIQUE - C'est un combat au sommet qui se profile au Royaume-Uni. Theresa May et Andrea Leadsom sont rivales dans la course au poste de Premier ministre britannique. Qui sont ces deux femmes de pouvoir, parties favorites pour succéder à David Cameron ?

© Alan Davidson/SilverHub/ et Matt Frost/ITV/Shutters/SIPA

[Mise à jour le 11/07/16] : Andrea Leadsom vient de se retirer de la course au poste de Premier ministre britannique. Une nouvelle qui laisse la voie libre à son adversaire et qui n'a pas manqué de surprendre sa principale rivale, Theresa May. Cette dernière avait été désignée favorite pour représenter le parti conservateur avec 199 votes sur 330 députés. Ce retournement de situation devrait accélérer la passation de pouvoir dans les jours qui suivent, selon Le Figaro.

Depuis que le Brexit a été voté et que David Cameron a annoncé sa démission du gouvernement britannique, plusieurs candidats se livrent une bataille acharnée pour le poste de Premier ministre du Royaume-Uni. Une place très convoitée qui sera libre dès le mois d'octobre 2016. Depuis le 24 juin et le vote en faveur de la sortie de l'UE, les candidatures naissent aussi vite qu'elles meurent. Boris Johnson – l'ancien maire de Londres – a par exemple abandonné la campagne très rapidement. Seul homme encore dans la course, Michael Gove est l'actuel ministre de la Justice. Il va devoir se confronter à deux profils qui semblent se distinguer : Theresa May et Andrea Leadsom. Pour espérer remporter le poste le plus prisé outre-Manche, ces deux femmes de pouvoir devront d'abord prendre la tête du parti conservateur. Un duel de femmes au sommet, mais qui sont-elles ?

Theresa May, la favorite

Elle est la potentielle grande gagnante de cette course au 10 Downing Street. Membre du Parti conservateur et secrétaire d'État à l'Intérieur depuis 2010, elle est la 2e femme à avoir été nommée à ce poste depuis Jacqui Smith. Surnommée la "nouvelle Dame de fer" par les médias, elle est diplômée d'Oxford et a d'abord travaillé dans le secteur de la banque avant de débuter sa carrière politique au sein du parti travailliste britannique, puis au parti conservateur. Bien qu'elle ait pu être considérée comme une eurosceptique, Theresa May, 59 ans, s'était prononcée en faveur du maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne. Elle a annoncé sa candidature au poste de Premier ministre le 30 juin.

Theresa May ©  Alan Davidson/SilverHub/SIPA

Andrea Leadsom, l'outsider

"L'outsider" de la course pourrait pourtant bien déjouer les pronostics. À 53 ans, elle est l'une des ferventes supportrices du Brexit. Elle est l'actuelle ministre de l'Énergie et du Changement climatique depuis 2015. Licenciée de Lettres, elle a elle aussi débuté dans le secteur bancaire avant de devenir secrétaire économique du Trésor en 2014. L'ex-maire de Londres, Boris Johnson, soutient la candidature de celle qui se veut l'héritière de Margaret Thatcher.

Andrea Leadsom © Matt Frost/ITV/Shutters/SIPA

Mardi 5 juillet, les députés britanniques ont voté pour élire le futur leader du parti conservateur, qui deviendra alors Premier ministre. Theresa May s'est largement détachée de ses adversaires avec 165 votes contre 66 pour Andrea Leadsom et 48 pour Michael Gove. Les deux finalistes seront connus mardi 12 juillet, avant que les militants conservateurs ne choisissent le successeur de David Cameron. Verdict le 9 septembre.

Voir aussi :