122 femmes mortes en 2015 sous les coups de leur compagnon

Le ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes a publié le 29 juin son rapport annuel sur les morts violentes au sein du couple en 2015. Un constat affligeant et des chiffres choquants.

© gstockstudio

Une voisine, une amie, une femme croisée dans la rue... n'importe quelle femme peut subir des violences conjugales. Une situation qui peut être portée à l'extrême, jusqu'au décès, comme en témoigne les derniers chiffres communiqués sur le sujet : une femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son compagnon. En collaboration avec la Police, la gendarmerie nationale et la délégation aux victimes du ministère de l'Intérieur, le ministère des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes a publié son rapport annuel sur les morts violentes au sein du couple pour 2015. Parmi les 250 décès rapportés, 122 des victimes étaient des femmes. Bien que le chiffre global soit en baisse par rapport à 2014, cela n'enlève rien à la gravité et l'urgence de la situation. La gent masculine et les enfants sont aussi touchés : le rapport dénombre le décès de 22 hommes et 36 mineurs.
Pour remédier au fardeau quotidien des victimes, près de 500 "téléphones grave danger", un dispositif de protection des victimes de violences, sont déployés par le gouvernement. Dans la continuité des actions déjà mises en place comme la délivrance d'ordonnances de protection, l'ambition du 5ème plan triennal de lutte contre les violences faites aux femmes sera normalement publié le 25 novembre pour faire bouger les choses et surtout les mentalités.

Voir aussi :