Sexisme : insultée, Anne Hidalgo monte au créneau

Anne Hidalgo fait du sexisme un combat de chaque instant. La maire de Paris a ainsi tenu à recadrer, par le biais d’une lettre rendue publique, un élu Les Républicains, Philippe Pemezec, après des propos sexistes et injurieux tenus à son encontre.

© BEBERT BRUNO/SIPA

Entre harcèlement, scandales sexuels et menaces, les événements récents en politique auraient dû servir de leçon. Il est pourtant regrettable de constater que la route est encore longue. Anne Hidalgo a publié sur Twitter une lettre formidablement assassine adressée à Philippe Pemezec, maire du Plessis-Robinson. En cause ? Ses propos tenus à l'encontre de la maire de Paris, dans son dos, lors d'une visite officielle : "Qu'est ce qu'ils ont tous à se précipiter autour d'elle, tous ces mecs ? Ils sont comme Un Tel à vouloir se faire tailler des pipes par Hidalgo."
Si l'auteur de ces "maux" est loin de faire preuve de poésie, Anne Hidalgo s'est, quant à elle, fendue d'une réponse parfaite, tout en classe : "J'ai conscience de donner à votre vulgarité une notoriété qu'elle ne mérite guère [...] Mais je dois à toutes celles qui ont à les subir, comme au respect que m'inspire la fonction de maire, de dénoncer publiquement ce que vous appellerez sans doute des gauloiseries et que j'assimile moins poétiquement à des injures." Avant de poursuivre : "Je trouve utile d'élargir votre audience et de laisser chacun apprécier à la fois votre sens de l'humour, votre vision du monde et votre dignité de maire."
La réponse de l'intéressé ne s'est pas fait attendre : "Je suis navré de votre démarche qui alimente un peu plus encore l'exaspération des Français, déjà las de ces querelles politiciennes stériles et de ces pertes de temps et d'énergie sur des sujets qui ne les concernent pas." Lâche et à côté de la plaque, Philippe Pemezec a préféré dénoncer une manœuvre politique, faisant référence à son opposant Jean-Marc Germain et mari d'Anne Hidalgo, plutôt que de mettre le doigt sur le vrai problème. Et sans faire la moindre excuse.

 

 

Voir aussi :