Anne Hidalgo annonce un camp de réfugiés à Paris

Anne Hidalgo, maire de Paris, est déterminée à ce que la ville aménage un camp humanitaire de réfugiés au nord de la capitale.

© Sarah ALCALAY/SIPA

Anne Hidalgo a annoncé mardi 31 mai 2016 sa volonté de créer un camp humanitaire de réfugiés au nord de Paris. "Nous ne pouvons plus accepter la situation humanitaire et sanitaire des campements de fortune qui se développent dans Paris", a-t-elle déclaré.
Alors que beaucoup de migrants se retrouvent contraints de dormir sous les ponts ou dans les stations de métro ; ces situations dangereuses ne peuvent plus durer. Alors que le Congrès de l'Association des Maires de France (AMF) a débuté à la fin du mois de mai 2016, la maire de la capitale française a donc l'intention de mettre en place un camp à la manière du refuge de la Grande-Synthe, près de Dunkerque, pour remédier à la conjoncture actuelle. Il accueillerait près d'une centaine de personnes en transit.
Anne Hidalgo veut offrir un "accueil de jour" et des hébergements avec "tout le confort nécessaire". Le projet serait parrainé par les associations Emmaüs, France Terre d'asile et Aurore. La femme politique espère obtenir l'aide de l'État et indique que "la ville est en train d'expertiser différents sites pour voir dans quels délais, le plus tôt possible, nous pourrons envisager de les mettre à disposition", mais le Nord de Paris est déjà pressenti comme un terrain favorable à la construction de ces hébergements modulaires.

Voir aussi :