Gynophobie : un court-métrage réalisé sur Snapchat démonte les clichés misogynes

En marge du Festival de Cannes, l'association "Ensemble contre la gynophobie", créée à l'initiative de Liza Azuelos, a décerné son prix du meilleur court-métrage à Anna Apter et Laura Felpin, deux jeunes actrices françaises.

© Anna Apter et Laura Felpin

L'association fondée par Lisa Azuelos "Ensemble contre la gynophobie", visant à dénoncer l'hostilité envers la gent féminine, a organisé un concours de courts-métrages pour dénoncer les actes de gynophobie. Pendant le Festival de Cannes 2016, le jury a décerné le prix de la meilleure vidéo à Anna Apter et Laura Felpin. Ces comédiennes se sont connues pendant leur formation, à l'atelier Blanche Salant et Paul Weaver à Paris et depuis, elles ne se quittent plus. Les deux jeunes Françaises ont eu l'idée originale de tourner leur film via Snapchat : à tour de rôles, elles interprètent différents personnages, tantôt réactionnaires, tantôt naïfs, tantôt machos. Ce jeu sur les clichés leur a permis de faire réagir le public sur ce que vivent beaucoup de femmes au quotidien, que ce soit dans leurs foyers ou dans les transports publics. Et contrairement à ce que l'on pourrait croire au vu du sujet traité : c'est drôle. On vous laisse apprécier leur court-métrage, rythmé de phrases incisives.

Regardez :


Voir aussi :