Bonheur : mesdames, il y a un âge pour être heureuse...

Une récente étude de Damartex, Market Audit et Seniosphère Conseil a prouvé qu’à partir d’un certain âge, les femmes atteignaient le summum de leur bonheur. Et ce n’est pas à vingt ans qu’elles sont les plus heureuses, au contraire…

© efired

Il faut que jeunesse se passe... A croire une enquête menée sur des femmes en France, Belgique et au Royaume-Uni, le plus haut niveau du bonheur est atteint dès 55 ans. Chaque sondée a attribué une note à son épanouissement sur une échelle de 0 à 10. Si la moyenne globale flirte avec les 7,8, les Anglaises sont les plus comblées avec 8,1 contre 7,5 pour les Françaises. Ces chiffres, plus qu'honorables, s'expliquent. À 55 ans et plus, la stabilité est installée : un bon travail, un entourage solide et de confiance, un équilibre dans le couple et une situation financière respectable. Et contrairement aux idées reçues, l'âge n'a pas d'influence sur le bonheur de ces dames tant que le cadre de vie est jugé idéal et la santé excellente ! Et si les voyages forment la jeunesse, ils contribuent également au grand bonheur des seniors. De quoi affronter le futur et les années sans se faire de cheveux blancs !

*Sondage réalisé par Damartex Group, Seniosphère Conseil et Market Audit auprès de 1800 femmes en France, Belgique et au Royaume-Uni de 55 ans et plus, par téléphone entre le 27 novembre et le 18 décembre 2015. 

Les femmes et le bonheur © efired - 123RF

Voir aussi :