Isabelle Kocher devient la seule patronne du CAC 40

Isabelle Kocher vient d'être nommée directrice générale d'Engie. Du jamais vu jusqu'alors pour celle qui devient la première femme patronne d'un groupe du CAC 40. Un événement pour une surprise pas si inattendue.

© NICOLAS MESSYASZ/SIPA

C'est un jour symbolique pour Isabelle Kocher, qui vient de devenir la première femme à la tête d'un groupe du CAC 40 – bourse de Paris. À l'issue de l'Assemblée générale d'Engie (anciennement GDF Suez) du 2 mai 2016, la businesswoman a été nommée directrice générale de l'entreprise. Elle remplace ainsi Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace, organisme de représentation des marchés financiers français. Un défi de taille quand on sait que l'actuel PDG – qui devient président non exécutif – est resté huit ans à son poste. 
Diplômée de l'Ecole Normale Supérieure de la rue d'Ulm, Isabelle Kocher est ingénieur général des mines. Elle officie chez GDF-Suez en tant que directrice financière avant de devenir la numéro 2 du groupe (directrice générale déléguée). C'est donc tout naturellement qu'elle a été pressentie pour assurer cette fonction... qui risque de ne pas être de tout repos car Engie est victime de la crise et a déclaré une perte nette de 4,6 milliards d'euros sur 2015.
C'est une belle victoire en tous cas pour cette femme de 49 ans, mariée et mère de cinq enfants, qui allie sa carrière et sa vie privée avec brio. C'est également un exemple à suivre pour la parité hommes-femmes dans les grandes entreprises françaises.

Voir aussi :