Prostitution, mariage forcé... tutos beauté ?

Des tutoriels pour dénoncer. L’ONG Plan International lance sa campagne "1000 premiers jours", soit le nombre de jours pour sauver une enfant d’un destin tout tracé.

© Capture d'écran Plan International

Du viol au mariage forcé, les pratiques ancrées dans les us et coutumes de certains pays font de la vie de leurs jeunes filles mineures un véritable enfer. Contraintes aux relations sexuelles avec des hommes plus âgés qu'elles ou un mariage arrangé, elles sont 15 millions chaque année à subir les fâcheuses traditions de leur pays d'origine. Prises au piège de leur jeune âge, ces victimes n'ont rien pour se défendre. C'est pourquoi l'ONG Plan International a lancé sa nouvelle campagne "1000 premier jours", appelant au parrainage : "Assurer une petite enfance protégée et saine à une petite fille l'aidera à éviter les pièges qui l'attendent comme les mariages, les grossesses précoces et le manque d'éducation. Leur futur dépend de ces 1000 premiers jours", précise-t-elle sur son site. Sous forme de tutos beauté, on découvre des fillettes se maquillant "comme tout le monde" avant de voir débarquer face caméra leurs parents qui les conduisent vers l'horreur : un père qui confie sa fille à un vieil homme ou une mère sur le point de marier son enfant. En à peine une minute, les images poussent à réagir et nous rappellent le clip de Lisa Azuelos en 2014, 14 Millions de Cris : un couple, formé par Julie Gayet et Alexandre Astier, est sur le point de marier, avec le sourire, sa fille mineure à un vieillard. Une mobilisation de plus en plus soutenue pour le droit des femmes et des enfants.  
 

​​


Voir aussi :