La labiaplastie, sur les lèvres de toutes les jeunes Américaines

Elles sont plus de 400 en 2015 à avoir eu recours à la labiaplastie pour modifier l'apparence de leur sexe. Les adolescentes américaines se soumettent aux diktats du porno sans en évaluer le danger.

La labiaplastie, sur les lèvres de toutes les jeunes Américaines
© vlue

La labiaplastie, chirurgie consistant à réduire le volume des lèvres vulvaires, séduit de plus en plus les jeunes femmes outre-Atlantique. Selon la société américaine de chirurgie esthétique, le nombre d'opérations du genre a quasiment doublé en à peine un an, sans prendre en compte les interventions directes des cabinets de gynécologie. Âgées en moyenne de 18 ans, les patientes modifient l'aspect de leur sexe, bercées par les critères "parfaits" de ceux des actrices pornographiques, selon Naomi Wolf, auteure de Vagina : A New Biography, citée par SlateLe New York Times a également rencontré des gynécologues pour lesquels la mode de l'épilation intégrale, dont 21% des 18-24 ans sont adeptes d'après un sondage de l'Indiana University, joue dans la décision de se faire opérer. Complexées, ces jeunes filles agissent sous la pression sociétale, sans prendre conscience des risques que cela représente à leur âge. L'association américaine des gynécologues et obstétriciens met en garde : la labiaplastie pratiquée à l'adolescence peut engendrer une perte de sensations, l'appareil génital n'étant pas entièrement formé et les lèvres concentrant une grande partie des terminaisons nerveuses. Le site Large Labia Project vise à décomplexer les victimes de l'industrie pornographique en publiant des photos de vulves "imparfaites". Bien joué !

La pratique de la labiaplastie chez les jeunes © vlue - 132RF 

Voir aussi :