Un mariage forcé filmé en caméra cachée fait scandale au Liban

Une ONG a pointé du doigt le mariage forcé qui sévit encore au Liban. A l’aide d’une caméra cachée, l’organisation a filmé une union entièrement mise en scène pour faire réagir des passants. Un coup de maître.

© Capture d'écran vidéo KAFA

Les scènes de mariage attendrissent souvent. Ca n'a pas été le cas au bord des plages de Beyrouth, où un homme âgé posait à côté de sa femme, une petite fille de 12 ans ! Les riverains qui passaient près d'eux, filmés en caméra cachée, se sont alors indignés après que le "faux" mari ait répondu à leurs insultes en précisant qu'il avait "demandé l'autorisation aux parents".
L'ONG Kafa, "ça suffit" en arabe, qui lutte pour les droits des femmes et des enfants, est à l'origine de cette manigance. Les deux "époux" étaient en réalité des acteurs. Cette brillante action met en lumière le triste sort du mariage forcé réservé à près de 37 000 jeunes filles tous les jours. Et selon un bilan de l'ONU, le nombre pourrait atteindre 1 milliard en 2050. Si dans cette vidéo, le Liban est pointé du doigt, il n'est pas le seul pays à autoriser ces unions indécentes. C'est également le cas en Inde et dans de nombreux Etats africains.
Si au Zimbabwe, l'âge légal de mariage a été fixé à 18 ans en janvier 2016, il serait temps pour le Liban d'en faire de même. Des jeunes filles mineures, tout droit débarquées de Syrie, se retrouvent forcées de s'unir à un homme pour légaliser leur situation afin d'échapper à la guerre.

Voir aussi :