La France mobilisée dans la lutte contre l’excision

Le 6 février est la journée de la lutte contre les mutilations sexuelles féminines. L’occasion pour la France de renforcer sa mobilisation dans cette bataille essentielle via un communiqué. Tous les ans, près de 3 millions de jeunes filles en sont victimes.

© DORIGNY/SIPA

Pascale Boistard, secrétaire d'Etat chargée des Droits des Femmes, a annoncé via un communiqué officiel la mobilisation de la France dans la lutte contre les mutilations sexuelles féminines. Pratiquée en grande partie en Afrique, l'excision touche 6000 personnes chaque jour. Et parmi elles, 53000 résideraient en France. Le 6 février célèbre la lutte contre l'excision. L'opportunité donc, pour Pascale Boistard, de faire part du soutien du gouvernement dans l'éradication de cette tradition considérée comme une atteinte au droit des femmes. La France met en avant l'importance de la détection et du suivi de ces femmes en publiant une nouvelle version d'un guide de formation pour les professionnelles visant à prévenir et accompagner. Et rappelle que la plateforme téléphonique 3919 à l'écoute des victimes est disponible tous les jours.

Excision d'un bébé en Afrique © DORIGNY/SIPA