Oscar Pistorius, bientôt libéré

Reconnu coupable d'homicide involontaire sur sa petite amie, le champion paralympique Oscar Pistorius va être assigné à résidence dès le 20 octobre.

© Themba Hadebe/AP/SIPA

L'affaire avait passionné les médias du monde entier pendant plusieurs mois. Elle continue de faire couler de l'encre. Oscar Pistorius, reconnu coupable d'homicide involontaire après avoir tiré sur sa petite amie Reeva Steenkamp le soir de la Saint-Valentin 2013, a reçu l'autorisation de sortir de prison. Jeudi 15 octobre 2015, la commission des libérations anticipées sud-africaine a accepté qu'il soit assigné à résidence dès le 20 de ce mois, alors qu'il est toujours condamné à cinq ans de prison.
La justice autorise la remise en liberté surveillée pour bon comportement une fois qu'un sixième de la peine a été purgé. Après une remise en question de cette libération par le ministère de la justice au cours de l'été, l'athlète handicapé devrait prochainement quitter sa cellule.
Son procès en appel est toujours maintenu au 3 novembre. A l'annonce de sa condamnation en première instance, le parquet avait remis en cause la décision de justice, trop clémente à ses yeux. "Notre argument était qu'il aurait dû être reconnu coupable de meurtre, et ensuite condamné à une sentence minimum de quinze ans, et c'est ce que nous souhaitons", avait alors déclaré la porte-parole.
La Cour suprême d'appel devra décider si la juge de première instance avait mal interprété la loi du pays.

Voir aussi :