Phantom Boy : focus sur le phénomène des projections astrales

Léo, le héros du film d'animation "Phantom Boy", au cinéma le 14 octobre 2015, a une aptitude bien particulière : par la seule force de sa volonté, il peut faire sortir son esprit de son corps et le laisser s'envoler au dessus de New York. Il réalise ce qu'on appelle une projection astrale. Qu'est-ce que c'est ? Comment y parvenir ? Explications d'un phénomène déroutant.

Phantom Boy : focus sur le phénomène des projections astrales
© Diaphana Distribution

Qui n'a jamais rêvé de pouvoir s'affranchir des contraintes physiques liées à son enveloppe corporelle pour explorer des lieux inaccessibles ? Léo, le jeune héros de Phantom Boy, a ce don. Il lui suffit de se mettre dans un état de concentration particulière pour que son esprit se détache de son corps et déambule sur les toits de New York. Au cours de ces projections astrales, il récolte des informations utiles à l'inspecteur Alex pour l'aider à contrer les plans de l'homme au visage cassé. Mais que savons-nous vraiment de cette pratique ésotérique ? 

  • Une projection astrale, c'est quoi ? 

Aussi appelée "voyage astral", "décorporation" ou "expérience hors du corps", la projection astrale désigne la sensation ressentie par une personne selon laquelle son esprit se détache de son corps physique pour se déplacer de manière autonome dans l'espace. L'esprit resterait toutefois rattaché au corps par ce qu'on appelle le "cordon d'argent", qui agirait de la même manière que le cordon ombilical entre le foetus et le placenta. Un tel phénomène pourrait survenir au cours d'expériences de mort imminente, durant une anesthésie, lors d'un sommeil profond ou sur commande et de manière volontaire, suite à une simple méditation. Si la science ne parvient pas à l'expliquer de manière totalement rationnelle, Internet regorge de témoignages de projections astrales et le cinéma s'est emparé de ce thème. 

  • Comment la réaliser ? 

Dans Phantom Boy, après s'être réveillé d'un profond coma, Léo parvient à se dédoubler par la seule force de la volonté et de la concentration. Il s'assied, ferme les yeux et commence son voyage. C'est d'ailleurs la méthode la plus souvent recommandée pour vivre une expérience de décorporation, qui nécessite simplement une petite préparation psychologique. Pour provoquer un voyage astral, il "suffit" de s'allonger dans un endroit calme, en se concentrant sur sa respiration, pour atteindre un état de totale relaxation. Les "voyageurs" les plus aguerris rappellent qu'il est important de ne pas s'endormir et de ne pas bouger. Ils recommandent également de rester calme pour éviter que la joie provoquée par une décorporation réussie ne provoque une reprise de conscience trop brusque. Leur conclusion devrait rassurer les plus impatients : il est normal de ne pas arriver à se projeter du premier coup. 

  • Cette pratique est-elle dangereuse ?  

A en juger par les nombreux témoignages trouvés en ligne, un individu peut ressentir des palpitations ou un bourdonnement dans les oreilles lors de la phase de détachement, mais ces symptômes n'ont rien d'alarmant. Le danger existe principalement dans le cas de voyages provoqués par la prise de psychotropes, tels que l'ayahuasca en Amazonie : le sujet ne contrôle alors plus sa perception et risque le bad trip. 

  • Quelques exemples célèbres de projections astrales... 

Fascinant parce qu'inexplicable, le sujet a été exploité dans de nombreux domaines artistiques, notamment par la littérature et le cinéma. Bernard Werber l'a abordé dans Les Thanatonautes : le roman met en scène deux chercheurs qui s'inspirent des livres des morts tibétains et égyptiens pour peaufiner leurs connaissances de l'au-delà et du monde des morts. Jean-Christophe Grangé a bâti l'intrigue de son sixième roman, Le Serment des Limbes, autour de ce thème et de celui des expériences de mort imminente négatives. La personnalité de certains personnages se trouve altérée suite à un voyage astral qui a mal tourné. 
Le film de Christopher Nolan, Inception, traite aussi des projections astrales : Leonardo DiCaprio y interprète un voleur qui subtilise des informations sensibles à des individus alors que ceux-ci sont en train de rêver en pénétrant dans leur subconscient. Les rêveurs et autres adeptes d'ésotérisme sont prévenus... 

Découvrez la bande-annonce de Phantom Boy

L'affiche de "Phantom Boy" © Diaphana Distribution

Voir aussi :