Affaire Pistorius : les révélations de la mère de Reeva Steenkamp

June Steenkamp pense que sa fille, morte le 14 février sous les balles d'Oscar Pistorius, voulait quitter l'athlète le soir où il l'a tuée.

Pistorius révélations mère Reeva

Le verdict est tombé la semaine dernière : Oscar Pistorius est condamné à 5 ans de prison ferme pour l'homicide involontaire de sa petite amie Reeva Steenkamp. La mère de cette dernière a souhaité donner sa version des faits. Dans une interview au Times Magazine, June Steenkamp est revenue sur les événements de ce tragique 14 février 2013 : "Ses habits étaient emballés. Il n'y a aucun doute dans nos esprits : elle avait décidé de quitter Oscar cette nuit-là", affirme-t-elle à propos de Reeva.

Dans Reeva racontée par sa mère, livre à paraître le 6 novembre outre-Manche, elle donne son ressenti sur cette sombre histoire. "Quelque chose a terriblement mal tourné, quelque chose l'a tellement bouleversée qu'elle s'est cachée derrière une porte fermée avec deux téléphones portables", relate-t-elle.
June Steenkamp définit Oscar Pistorius comme "arrogant", "versatile", "explosif" ou "possessif" au fil des pages de cet ouvrage, dont le Times Magazine publie des extraits. Elle ajoute que l'athlète était "armé jusqu'aux dents" et qu'il avait "la gâchette facile". Pire, pour elle, cet homme a toujours été dangereux : "Ca a été la malchance de Reeva de le rencontrer, parce que tôt ou tard, il allait tuer quelqu'un. Je crois profondément à ça.", déclare-t-elle.
La mère de la victime dévoile également des détails sur la vie intime du couple. "[Reeva] m'avait confié qu'elle n'avait pas couché avec luiIls partageaient le même lit, mais elle avait peur de porter leur relation à ce niveau... Elle n'aurait pas voulu coucher avec Oscar si elle n'était pas sure. Je pense que leur relation était en train de se terminer. Au fond de son coeur, elle ne pensait pas que celle-ci rendait l'un ou l'autre heureux."
June Steenkamp, qui a estimé que "justice a été faite" à l'issue du procès, souhaiterait maintenant rencontrer le sportif de 27 ans pour entendre ses excuses en dehors d'un tribunal.