Éventrées, excisées : le sort ignoble des Chrétiennes d'Irak

Vendues ou massacrées, les femmes chrétiennes et yézidies sont les terribles victimes des exactions perpétrées par les insurgés de l'Etat Islamique en Irak et au Levant...

Massacre viol excision vente chrétiennes Irak
©  LevT / Fotolia

L'intensité de la barbarie gagne du terrain à 4 000 km de Paris. Le massacre des populations chrétiennes d'Orient en Irak émeut la communauté internationale, et fait réagir Barack Obama, François Hollande et le pape François. Les populations civiles sont massivement touchées, et les plus faibles, comme les femmes et les enfants, sont les premières victimes des agissements arbitraires des djihadistes.
Des témoignages poignants et troublants ont livré des détails sur les atrocités commises à l'encontre des Chrétiennes et Yézidies. D'abord, celui d'un écrivain spécialiste de l'Orient, Sébastien de Courtois, qui a croisé le chemin de yézidis meurtris. "Les jolies femmes ont été vendues entre quinze et vingt-cinq dollars chacune. Ils vendent les femmes comme des animaux". D'autres ont attesté : "Les femmes ont été éventrées et les enfants décapités". Des actes barbares difficiles à retranscrire noir sur blanc.
"Le sang coulait comme une rivière", a expliqué une jeune femme yézidie à Sébastien de Courtois. Les journalistes d'Europe 1 ont, eux aussi, obtenu le témoignage d'un chrétien d'Irak, Nabil, réfugié en France. "Actuellement, dans la ville de Mossoul, il y a un marché pour vendre des femmes capturées par les islamistes. Elles y sont vendues pour 150 dollars", a-t-il expliqué.
Elles seraient au nombre de 700, d'après une information donnée par le porte-parole du ministère irakien des Droits de l'Homme. L'homme a ajouté que toutes les femmes détenues entre les griffes des islamistes d'Al-Baghdadi étaient contraintes à l'excision et aux mariages forcés, musulmanes comme chrétiennes.

chrã©tiennes d'orient
Les chrétiennes d'Orient sont torturées par les insurgés © Fotolia