Julie Gayet dénonce les mariages forcés avec "14 millions de cris"

A l'occasion de la Journée internationale des droits de la femme, Lisa Azuelos a réalisé un court métrage intitulé "14 Millions de Cris" afin de dénoncer le fléau du mariage forcé. En guest star du film : Julie Gayet.

Julie Gayet dénonce les mariages forcés avec "14 millions de cris"
© Capture d'écran

"14 Millions de Cris", court-métrage de quatre minutes en noir et blanc, met en scène la jeune Emma (Adèle Gasparov), 12 ans, issue des quartiers chics parisiens. De retour chez elle, sa mère (Julie Gayet) l'habille d'une robe blanche et l'apprête pour une sortie surprise. "Une vraie petite femme", complimente le père (Alexandre Astier) de la jeune adolescente. Conduite par ses parents à la marie, Emma s'y retrouve mariée à un vieil homme (Philippe Nahon), qui finit par l'emporter et la violer, sur le son d'Everything's gonna be alright de Sweetbox. Bouleversant.

Liza Azuelos, la réalisatrice, reconnaît aisément avoir choisi Julie Gayet pour assurer un buzz médiatique : "Il faut se servir du système puisqu'on ne peut pas le combattre. Julie qui est plus qu'intelligente a accepté tout de suite (...). De plus, j'ai dû faire appel à des gens prêts à se mobiliser gratuitement et rapidement, donc à des amis comme Alexandre Astier et Philippe Nahon", a-t-elle confié à MetroNews.

Liza Azuelos explique également son choix d'avoir mis en scène cette pratique dans une famille de Parisiens aisés : "Je ne suis pas là pour braquer la lumière sur une population et dire : 'regardez ce qu'ils font à leurs femmes'. De plus, on a besoin de s'identifier pour être en empathie." En effet. 70 000 femmes sont mariées de force chaque année en France et 14 millions de femmes le sont dans le monde entier, principalement en Afrique et en Asie.

 

Regarder le film :