Vera Renczi, "La tueuse aux 32 cercueils"

Vera Renczi © Capture d'écran Facebook Vera Renczi

Vera Renczi, "La tueuse aux 32 cercueils"
Vera Renczi, une très belle aristocrate roumaine d'origine hongroise née en 1903, était un vrai Don Juan au féminin. Très possessive et très jalouse, elle décide de tuer son premier mari avec un peu d'arsenic lorsqu'elle le soupçonne de la tromper. C'est bien Vera, Girl Power. Comme son fils Lorenzo découvre ça, Vera coupe court et le tue aussi. On ne va pas s'enquiquiner après tout. Puis elle se trouve un second mari, qu'elle finit par tuer aussi. Et 29 autres amants. Pareil pour son second mari. Ainsi que tous les compagnons qui suivirent. Un jour, une femme que son mari trompait avec Vera (et que celle-ci avait tué) porta plainte et la Roumaine est arrêtée. Ils trouvèrent 32 corps dans sa cave, dans un état de décomposition plus ou moins avancés, tous enfermés dans un joli petit cercueil individuel en zinc. Elle meurt en prison après avoir été condamnée à 35 peines de détention à vie. "Je voulais être la dernière femme dans leur vie", confiera-t-elle. Ce serait presque beau, c'est surtout flippant.