Magdalena Solis, "La déesse démoniaque"

Déesse démoniaque © Fotolia

Magdalena Solis, "La déesse démoniaque".
Encore une fille appartenant à une famille pas très nette. Magdalena Solis, une Mexicaine, entre dans la prostitution à un jeune âge, et son mac n'est autre que... son frère. Le trip de Magdalena ? Les orgies sexuelles où l'on peut boire du sang. Elle a entre autre participé à une vaste supercherie orchestrée par les gentils frères Hernandez qui avaient créé un faux culte inca et forçaient tout un village de pauvres mexicains à se plier à leurs moindres désirs. Les coquins firent venir Magdalena -qu'ils présentèrent comme la réincarnation d'une déesse- pour les convaincre. Sauf que la jeune femme commence à y croire un peu trop : meurtres, vampirisme, inceste, pédophilie, tout y passe lors de rituels violents et dégénérés. Magdalena est arrêtée 1963 avec toute sa joyeuse troupe et purge actuellement une peine de 50 ans de prison. Jugée pour le meurtre de 8 personnes, les estimations la tiennent responsable du double.

À noter : c'est l'une des seules serial killeuses dont les motivations ont été purement sexuelles.