Elisabeth Báthory, "La Comtesse Dracula"

Elisabeth Báthory © Capture d'écran "L'Origine du mythe du vampire : L'histoire d'Elisabeth Báthory"

Elisabeth Báthory, "La Comtesse Dracula"
La légende a fait d'elle l'un des plus célèbres meurtriers de l'histoire hongroise et slovaque. Après la mort de son mari, la jolie comtesse qui devait sans doute s'ennuyer un peu est accusée de torture et du meurtre de jeunes femmes dont le nombre reste incertain : selon les estimations très divergentes, entre 30 et 650 victimes seraient mortes à cause du sadisme de madame (aidée de complices, tout de même). Les modes opératoires ? Passages à tabac entraînant la mort, brûlures et autres mutilations des mains, du visage et des parties génitales, morsures extrêmes, exposition au froid entraînant la mort, mise à mort par dénutrition... Des trucs cools quoi.  Les chefs d'accusation sont cependant parfois discutés par les historiens, du fait qu'il n'existe pas de preuves concrètes en dehors de témoignages obtenus sous la torture. Son origine noble lui évitera un procès et l'exécution. En 1610, elle est emprisonnée dans le château de Cachtice où elle restera jusqu'à sa mort.


Báthory a inspiré de nombreuses histoires et légendes, selon lesquelles elle se serait baignée dans le sang de ses victimes pour garder sa jeunesse. Sympa le nouveau conseil beauté.