Gwendolyn Graham et Cathy Wood, "Les amantes perverses"

Hôpital © Fotolia

 Gwendolyn Graham et Cathy Wood, "Les amantes perverses"
Cathy Wood et Gwendolyn Graham (qui sont toutes deux mères de famille) se rencontrent au Alpine Manor, la maison de retraite où elles travaillent en tant qu'infirmières. Très vite, elles se rendent compte qu'elles sont adeptes de... l'asphyxie sexuelle. Normal. Du coup, pour s'exciter, elles vont vite penser que le meilleur moyen, c'est de se regarder tuer par asphyxie. Encore plus normal. Puis, comme tuer ce n'était pas vraiment suffisant, elles vont même jusqu'à avouer leurs crimes à leur collègues (qui ne les prendront pas au sérieux). Après une enquête de la police au sein de la maison de retraite, les deux amantes sont finalement inculpées.

Lors des interrogatoires et du procès, Cathy Wood accusera son ancienne amante d'être l'instigatrice de ces crimes et parviendra ainsi à réduire sa peine à vingt ans de prison, alors que Gwendolyn Graham sera condamnée à perpétuité.