Organiser son repas de Noël pour un réveillon festif et facile

Vous organisez le repas de Noël chez vous cette année ? Une journée ne sera pas trop pour le mettre au point... Les invités arrivent à 21 heures. Pas d'affolement, suivez plutôt notre programme détaillé.

Le choix du menu pour le repas de Noël 

Entre innovation et tradition, votre coeur balance pour votre menu de Noël... Libre à vous de marquer les esprits avec des plats de gibiers aigre-doux ou de l'autruche. Quelques idées classiques : pour 6 personnes, c'est la volaille idéale. Farcie, cette pintade aux noisettes et au pommeau s'accompagne à merveille d'un gratin dauphinois riche et fondant. Pour commencer, nous vous proposons une entrée froide, des roulés de pétoncles au jambon cru et une entrée chaude, magrets de canard fumé au foie gras. En dessert, quoi de mieux qu'une bûche de Noël au chocolat et café puis quelques truffes pour clore les festivités. Avec un bel assortiment de pains (seigle, campagne, au levain...) tout au long du repas, tout y est ! Bien sûr, pour que l'organisation soit parfaite, vous aurez fait vos courses la veille.

Le programme de la journée pour organiser son repas de Noël

Le matin : on s'occupe du sucré

Confectionnez l'appareil à truffes en chocolat, préparez la génoise de la bûche puis montez-la quand elle a reposé au frais, et enfin confectionnez les truffes ou les petits gâteaux de Noël. N'oubliez pas d'entreposer le tout dans des boîtes hermétiques (pour les truffes) et au frigo (pour l'ensemble des desserts)

En début d'après-midi : c'est l'heure de la déco de Noël
Commencez à préparer la table et à mettre la touche finale à la décoration de la salle à manger. N'oubliez pas de mettre le champagne et le vin blanc au frais.

L'après-midi : la dernière ligne droite !
ommencez à cuisiner les divers ingrédients de votre plat principal (pintade ou dinde farcie, rôti...) ainsi que les accompagnements (gratin par exemple, ou purée revisitée, ou petits légumes). N'oubliez pas aussi de préparer votre plat de présentation. Réalisez ensuite vos entrées et amuse-bouche (verrines, roulés...).
Terminez par l'entrée (le foie gras à couper et à entreposer, ou à préparer avec une garniture, par exemple).

Début de la soirée : ce sont les touches finales !
Finissez de mettre la table. Disposez un assortiment de pains dans des corbeilles. Mettez le vin rouge en carafe.  Le réveillon peut commencer... Sortez le vin blanc du réfrigérateur, préchauffez le four et lancez-vous dans les dernières cuissons. 
En fin de soirée : Sortez la bûche et le champagne du réfrigérateur. Achevez la décoration de la bûche avec des retouches de crème et des petits sujets traditionnels. Sablez le champagne pour le dessert, et enfin proposez les truffes avec un café, un thé, une infusion ou un digestif. Minuit : déballez vos cadeaux bien mérités !

Et les vins du repas de Noël ?

Pour accompagner vos entrées, le meilleur choix reste le vin blanc. Surtout si vous optez pour un vin du Sud-ouest comme un Jurançon par exemple, qui saura parfaitement mettre en valeur le magret de canard et le foie gras, spécialités locales. Ces blancs secs ou moelleux s'adaptent aussi bien aux fruits de mer qu'aux charcuteries. La pintade, quant à elle, sera en parfait accord avec un rouge bien charpenté. Piochez par exemple dans les vins de Côtes-du-Rhône, avec des valeurs sûres comme le Gigondas ou le Châteauneuf-du-Pape. Enfin, en digestif, puisque la volaille est cuisinée au pommes et au Pommeau, restez en Normandie en proposant un Calvados.

Mais avant tout, n'oubliez pas qu'il n'y a pas de véritable règle, tout est question de palais. Alors faites-vous plaisir si pour vous rien ne vaut un verre de rouge avec le foie gras...

 

Vos astuces pour un repas de Noël réussi

Créer une atmosphère de fête
Vous êtes nombreux à souligner l'importance de la décoration de la maison. C'est en effet la première chose que voient les invités en entrant. C'est aussi elle qui, comme le souligne Marie, "permet de retrouver la magie de Noël et son ambiance féerique". Côté lumière, Joséphine nous dit "je mets des bougies partout et, dans la cheminée qui flambe, je grille les gambas que je sers ensuite avec une bonne sauce cocktail." Côté musique, chez Cathy "on met des chants de Noël en fond sonore et les enfants chantent en fin de repas, pour le plus grand plaisir des grands-parents". Les couleurs les plus souvent cités sont bien sûr le vert, le rouge et l'or. Ainsi, Pascale nous dit : "je demande à mes enfants de ramasser de belles feuilles d'arbre que l'on fait sécher et que l'on recouvre ensuite de peinture dorée : effet garanti !" Enfin, l'indispensable selon Christine c'est : "le sapin avec plein de cadeaux au pied".

Décorer la table
La décoration de la table est aussi importante, vous êtes unanime pour dire qu'elle doit être originale et différente chaque année. Pour Aurore il faut : "utiliser l'argenterie, les verres de cristal et tout ce dont on ne se sert jamais "parce que c'est fragile". Y compris les belles nappes anciennes à poser sur un rouleau doré si elle est en dentelle, pour voir l'or par transparence". Natacha mise sur les chemins de table où elle dispose des décos naturelles : branches de sapin ou de houx, coquillages ou pommes de pins, brindilles ou feuilles, le tout recouvert de spray coloré ou de neige artificielle". Pour Marie-Laure, "nappe et vaisselle doivent être assorties avec des couleurs chatoyantes, rouge et or par exemple". Elodie, elle, givre ses verres en enduisant les bords avec du sucre en poudre. Enfin, voici le trucs d'Isabelle pour une déco économique : "Achetez du papier crépon rouge et vert, le percer à l'aide d'une perforeuse et éparpillez un peu partout sur la table. Si vous avez des photophores, vous pouvez aussi les envelopper de papier crépon rouge et vert." Enfin, si vous aimez faire des mises en page par ordinateur, pensez à taper votre menu, cela fait toujours de l'effet.

Mettre un petit cadeau dans l'assiette
Valérie n'imagine pas une table de Noël sans "les très attendus ballotins de chocolats qui font office de marque-places et que chacun remporte ou grignote à la fin du repas". Raphaèle, elle, fabrique avec ses enfants "des petits cadeaux pour chaque invité différents chaque année : scoubidous, calendriers faits maison avec photos de toute la famille, petit mémo familial avec les dates des fêtes et anniversaires, galets ramassés sur la plage et peints avec le prénom de la personne, personnages en pate d'amande... Bref, des cadeaux adorés par les grands-parents et dont les enfants sont très fiers !" Enfin, Marie conseille de "cacher ses petits cadeaux sous la serviette pour faire encore plus surprise !"

Faire un Noël à thème
La décoration devant être assortie au menu, rien de plus simple que de varier ses menus pour varier sa vaisselle. Pour ceux qui ne sont pas attachés au repas traditionnel français, les autres pays du monde sont une vraie mine d'inspiration culinaire. "Depuis deux ans nous préparons un Réveillon à thème", nous dit Angèle, "l'an dernier c'était un Noël russe, avec plats et costumes traditionnels ; cette année, ce sera indien, avec sari et plats épicés. C'est amusant, cela oblige à se documenter, à se concerter et créer ainsi un sentiment de fête longtemps à l'avance avec beaucoup de complicité".

Préparer la cuisine à l'avance
Vous êtes nombreux, surtout les plus jeunes, à préparer votre repas de Noël à l'avance afin de ne pas passer la soirée dans la cuisine et profiter le plus possible de vos invités. Les trucs de Nathalie : "vider le frigidaire la veille pour pouvoir y ranger les bouteilles et les plats, dresser la table le matin, cuire les légumes afin d'avoir juste à les réchauffer, préparer le plateau de fromage à l'avance et sortir la vaiselle nécessaire au service". Chantal fait elle un "buffet libre avec des plats raffinés que je prépare avant et ainsi pas de panique, tout n'est que plaisir au moment du Réveillon et personne ne se sent obligé de se lever pour aider".

Et encore quelques astuces pour un repas de Noël inoubliable...
Agnès : "Faire participer les plus petits en faisant des friandises pour accompagner le café, par exemple des sablés ou de la pâte d'amande." Andelys : "Faire des coupures entre les plats en faisant de petits jeux ou un trou normand, cela laisse le temps de préparer les autres plats et mettre tout le monde de bonne humeur". Catherine : "Faire du vin chaud maison et le boire avec des petits fours maisons le 24 après la messe de minuit, ça réchauffe !" Linda : "Oublier les gavages d'estomac et apprécier les mets simples et bons, cuisinés avec des produits de qualité et frais." Jessica : "Ne pas oublier de faire passer le Père Noël... pour voir les yeux des enfants s'émerveiller !"

 

Actualités

Dossiers