Valerie Fourneyron

Biographie

Date de naissance 04/10/1959
Lieu de naissance Petit-Quevilly (Seine-Maritime)
Pays France
Signe astrologique Balance
En couple avec Philippe Fourneyron
Amis Yvon Robert, Martine Aubry, Laurent Fabius, François Hollande
Twitter https://twitter.com/vfourneyron

Valérie Fourneyron, une médecin devenue ministre

Bien que moins médiatisée que certains de ses collègues au sein du gouvernement Ayrault, Valérie Fourneyron a pourtant mené une carrière politique complète avec en point d'orgue sa nomination en tant que ministre des Sports, de la Jeunesse, de l'Education populaire, et de la Vie associative. Elle a su allier vie publique et vie privée, puisqu'elle est l'heureuse maman de quatre enfants. La vie ne lui a pourtant pas fait que des cadeaux. Elle a connu un important revers politique lors des municipales de 2001 à Rouen. Elle a surtout connu la détresse de tout parent qui perd son fils trop tôt.

Valérie Fourneyron: un ajustement politique

Aujourd'hui figure emblématique du parti socialiste, Valérie Fourneyron est pourtant issue d'une famille provenant de la bourgeoisie industrielle rouennaise plutôt ancrée à droite. Aînée d'une famille de cinq enfants, ses convictions politiques se forgent très tôt lorsqu'elle milite en faveur de Valéry Giscard d'Estaing lors de la campagne présidentielle de 1974. Devenue une jeune femme, elle change progressivement de bord en s'orientant de plus en plus vers la gauche, et le parti socialiste au cours des années 1980.

Valérie Fourneyron: une carrière politique cohérente

Avant de se lancer en politique au milieu des années 1990, Valérie Fourneyron exerce son activité de médecin généraliste. Elle va rapidement orienter sa carrière professionnelle vers le domaine du sport, en exerçant son métier au sein de clubs sportifs, puis du ministère des Sports. C'est en 1995 que démarre sa carrière politique lorsqu'elle devient adjointe à la mairie de Rouen. De ses aveux même, sa carrière politique a débuté un peu par hasard, lorsqu'elle a rencontré fortuitement Yvon Robert, qui allait devenir maire de Rouen. Trois ans plus tard, elle est élue conseillère régionale en Haute-Normandie. Elle deviendra rapidement vice-présidente du conseil régional, chargée des sports. En 2007, elle abandonne son mandat après avoir été élue députée. En mai 2012, Valérie Fourneyron est nommée ministre des Sports, de la Jeunesse, de l'Education populaire, et de la Vie associative. Sa carrière politique fulgurante lui a toutefois valu un certain nombre de critiques de la part de ses adversaires politiques, et des suspicions au sein de son propre parti en raison de ses origines sociales favorisées. Comme beaucoup de ses collègues du gouvernement ; elle n'a pas hésité à rendre public le montant de son patrimoine. Il n'est cependant pas certain que cela fasse taire les critiques et lève le doute sur ses convictions politiques.