Ségolène Royal

Biographie

Date de naissance 22/09/1953
Lieu de naissance Ouakam
Pays Sénégal
Signe astrologique Vierge
Amis Jean-Louis Bianco, Najat Vallaud-Belkacem, Delphine Batho, Dominique Bertinotti, Pierre Bergé
Twitter http://twitter.com/#!/RoyalSegolene
Ségolène Royal
Première femme présente au second tour de l'élection présidentielle française, Ségolène Royal a bataillé contre Nicolas Sarkozy en 2007, pour assister finalement à la victoire en 2012 de son ancien compagnon François Hollande. Le couple, séparé depuis 2007, a quatre enfants : Thomas, Clémence, Julien et Flora. Battue aux élections législatives de 2012, dans un duel fratricide, par le député PS Olivier Falorni, Ségolène Royal a entamé une sévère traversée du désert, subissant en outre l'humiliation de voir sa rivale, Valérie Trierweiler, installée à l'Elysée comme Première Dame. Le départ de cette dernière a levé le dernier obstacle pour son éventuel retour au devant de la scène politique.
Le mercredi 2 avril 2014, Ségolène Royal est nommée ministre de l'Ecologie, du développement durable et de l'énergie, dans le premier gouvernement Valls. Elle succède à Philippe Martin.

Ségolène Royal : la ténacité politique
Ancienne conseillère de François Mitterrand, ministre sous les gouvernements Bérégovoy et Jospin, députée en 1993, 1997, et 2002, présidente de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal est une battante qui déchaîne les passions : les français l'adorent ou la détestent. Née le 22 septembre 1953, Ségolène Royal est la quatrième enfant d'une fratrie de huit enfants. Fille d'un militaire, elle grandit dans les colonies avant de rejoindre Chamagne, le fief familial, dans les Vosges. Désireuse d'échapper à un destin tout tracé d'épouse modèle, elle se lance avec conviction dans les études : Licence d'économie, Sciences Po, ENA. C'est en 1978, sur les bancs de cette prestigieuse institution, qu'elle rencontre François Hollande. Cette même année, elle adhère au Parti socialiste. Son engagement ne se démentira jamais, y compris quand les vents lui seront contraires. 
Celle qui a grandi à l'Elysée, comme conseillère de François Mitterrand, a fait ses classes de ministre à l'Environnement (sous Bérégovoy), puis à l'Enseignement scolaire et à la Famille dans les gouvernements Jospin.

Ségolène Royal : YSL en toile de fond
La chemise blanche pour symboliser la pureté des intentions, la veste rouge comme un hommage aux socialistes, et les bottes cavalières pour sauter par dessus les obstacles : durant la campagne de 2007, Ségolène Royal a travaillé son image : dents soigneusement refaites, teint lumineux savamment entretenu, lentilles pour remplacer des lunettes de vue, boucles pour assouplir un carré strict. Côté forme, l'ancienne candidate à la présidentielle est une adepte des sports doux. Aujourd'hui, elle cultive une féminité à mi-chemin entre BCBG et modernité. Caban, trench, tailleur-pantalon : elle s'inscrit dans la lignée des vêtements intemporels empruntés aux hommes, clin d'oeil appuyé à son couturier fétiche Yves Saint-Laurent.

Actualités

Dossiers