Michael Jackson : des images pédopornographiques retrouvées chez lui

SCANDALE - Sept ans après la mort de Michael Jackson, un nouveau rebondissement vient étayer les accusations d’abus sexuels et de pédophilie qui pèsent sur le chanteur. Selon un rapport de police rendu public par Radar Online, des images pédopornographiques et de torture animale auraient été découvertes lors d’une perquisition du domaine de Neverland en 2003.

© SIPA

[Mise à jour le 22/06/16 à 15h19] Le shérif du comté de Santa Barbara a précisé via un communiqué que Radar Online n'aurait pas obtenu le rapport par son intermédiaire. Il a déclaré : "Certains de ces documents semblent être des copies de rapports écrits par le personnel du shérif et de photos prises par ces mêmes employés, mêlés à des contenus qui semblent provenir d'Internet ou d'autres sources." Le neveu du roi de la pop s'est lui aussi manifesté par le biais des réseaux sociaux pour défendre son oncle et s'est insurgé du traitement médiatique de cette affaire. Taj Jackson a écrit sur Twitter : "Non seulement il n'y a rien de vrai dans cette histoire, mais j'en ai vraiment marre [...] Trouvez-vous une vie et laissez-nous vivre la nôtre." 

Le site américain Radar Online a publié un rapport de police accablant, qui aurait été établi après une perquisition menée en 2003 au domicile de Michael Jackson, alors accusé d'attouchements sur deux jeunes frères. Selon le texte, dans sa propriété de Neverland, Michael Jackson avait accumulé une grande quantité d'"images gores, SM, mais aussi des photos de torture animale pour attirer les petits garçons dans son lit", d'après la justice. Des livres au contenu choquant, des vidéos et images violentes et sadomasochistes, montrant des enfants torturés et nus, destinés à "désensibiliser" ses victimes. D'après le rapport, le chanteur utilisait même des photos dénudées de ses propres neveux, membres du boysband les 3T, pour "exciter les jeunes garçons".  

Les ordonnances de plusieurs traitements contre l'addiction sexuelle avaient également été retrouvées à l'époque. "Michael Jackson avait un véritable appétit sexuel pervers et les photos tordues dévoilent son côté sadique que personne ne connaissait jusqu'à présent", assurent les sources judiciaires. Une question se pose désormais : pourquoi ce rapport n'est rendu public qu'aujourd'hui, 13 ans après la découverte des faits et 7 ans après la mort de l'artiste ? Et pourquoi n'a-t-il pas été utilisé en 2005, quand le chanteur était poursuivi pour agressions sexuelles sur mineurs ? 
L'artiste est mort le 25 juin 2009, à l'âge de 50 ans, après une surdose médicamenteuse. Quatre ans auparavant, en 2005, Michael Jackson était lavé de tout soupçon après avoir été poursuivi dans 14 cas d'abus sexuels sur mineurs. 

Michael Jackson © SIPA

Voir aussi :