Géraldine Pailhas : "Je cuisine le meilleur cheesecake au monde"

Héroïne de la série "Marseille" dans laquelle elle joue l'épouse de Gérard Depardieu, sublime brune au regard de braise, le corps sculpté par des années de danse classique, Géraldine Pailhas, née dans la Cité phocéenne, est à la ville la femme du scénariste et réalisateur Christopher Thompson avec lequel elle a deux enfants. César du meilleur espoir féminin pour "La Neige et le Feu" de Claude Pinoteau en 1992, cette star du cinéma français s'est depuis illustrée dans une cinquantaine de films, a brillé devant les caméras de Klapisch, Campillo, Bonitzer et Ozon, comme à la télévision. C'est un plaisir de la rencontrer à Beaune où elle est membre du jury du Festival International du Film Policier.

Géraldine Pailhas : "Je cuisine le meilleur cheesecake au monde"
© Festival de Beaune

Votre première émotion sur grand écran ?
Le Dernier Métro de François Truffaut avec Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, que j'ai vu avec ma mère dans un cinéma de Marseille.

Un fantasme d'adolescente ?
Michèle Mercier dans Angélique Marquise des Anges.

Le moteur de votre carrière ?
L'amour du cinéma et des cinéastes

Qu'est-ce qui vous anime devant une caméra ?
Le désir d'être au diapason du fantasme du metteur en scène, d'être une passeuse d'idées et d'émotions.

Qui est votre modèle dans le métier ?
J'admire la figuré féminine qu'est Catherine Deneuve.

Quel film souhaiteriez-vous me conseiller ?
Les Bonnes Manières, un drame fantastique brésilien, pour sa construction, l'univers dans lequel il nous fait basculer. 

Quel trophée pourrait-on vous décerner ?
Celui du meilleur cheesecake -nature avec un zeste de citron- au monde. 

Qui serait votre partenaire idéal pour un baiser de cinéma ?
Toshirō Mifune, un acteur et producteur japonais... malheureusement décédé il y a 20 ans !

Quel moment de votre vie aimeriez-vous re-mettre en scène ?
Je songe immédiatement à une chute sur une scène lors d'une variation de danse classique.

Pour juger d'une oeuvre du 7e Art, vous faites confiance à... ?
Mes yeux (rires) !

Quelle enquête auriez-vous aimé résoudre ?
Celle de la série "Making a Murderer" sur Netflix basée sur l'histoire vraie de Steven Avery, un homme qui a passé 18 ans en prison pour viol et tentative de meurtre, avant d'être disculpé puis accusé et reconnu coupable d'un autre meurtre...

Qui seraient les héros d'un bon policier ?
Je choisirais Nicolas Duvauchelle dans la peau du flic et Guillaume Arnault en voyou.

Avez-vous déjà été hors-la-loi ?
Jamais.

A part les thrillers, qu'est-ce qui vous angoisse ?
Je suis d'une nature très angoissée pour des choses microscopiques et capable de rester stoïque face à des situations graves.

Voir aussi :