Phantom Boy : Audrey Tautou et Edouard Baer animés par ce dessin

A joli dessin animé, voix prestigieuses ! Dans Phantom Boy, ce sont les talentueux Edouard Baer, Jean-Pierre Marielle et Audrey Tautou qui "jouent" les voix (off). Enchantant.

© Folimage

C'est à l'occasion de l'avant-première parisienne de Phantom Boy que nous rencontrons deux de ses voix - et quelles voix -, Audrey Tautou et Edouard Baer. Rendez-vous donné dimanche à 18h30. Au diable ma Drucker party, ce n'est pas tous les dimanche qu'on a le privilège de passer son début de soirée aux côtés de la pétillante actrice et de l'acteur aux airs de dandy parisien. C'est le sourire aux lèvres et complices qu'ils viennent à notre rencontre. Tombée sous le charme du premier long métrage d'Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli, la jolie brune n'a pas hésité à prêter son timbre espiègle aux traits de Mary, son personnage dans le dessin animé. C'est l'enthousiasme de son amie qui a convaincu Edouard Baer de donner de sa charmante voix et d'user de son incomparable phrasé à son personnage Alex. Et nous, c'est avec beaucoup de plaisir qu'on s'est laissé bercer par les paroles enchantées de cet harmonieux duo. Vive(ment) ce dimanche !    

Alex (Edouard Baer), Léo et Mary (Audrey Tautout) © Folimage
Le JournalDesFemmes.com : Pourquoi avoir donné de la voix pour ce film animé ?  
Audrey Tautou : J'étais tombée sous le charme d'Une vie de chat. A l'occasion d'un festival, j'ai croisé le chemin d'Alain Gagnol. Il m'a parlé du scénario de Phantom Boy qu'il était déjà en train d'écrire. Lorsqu'il me l'a fait lire, j'ai immédiatement été séduite. Avec Jean-Loup Felicioli, ils ont un talent fou. Les dessins, les dialogues, la musique : tout est formidable dans leur univers. Phantom Boy est drôle, émouvant, intriguant, naïf, enfantin mais aussi très adulte. C'est une oeuvre d'une immense richesse. J'avais très envie d'accompagner ces hommes de talent ET d'une grande humilité. En arrivant à l'avant première, ils s'excusaient presque d'être là. Ils rasaient les murs alors que ce sont deux génies et je suis extrêmement fière d'avoir travaillé avec eux. 
Edouard Baer : Comme Audrey, j'avais trouvé Une vie de chat merveilleux. C'est un peu le même cheminement qu'avec un cinéaste dont vous avez adoré les précédents films : c'est très touchant lorsqu'il vous propose de faire partie de son projet. C'est la même chose pour un dessin animé. Ce qui était ausi très intéressant avec Phantom Boy c'est que les voix ont été créées par Alain Gagnol et Jean-Loups Felicioli pour nous. En général, elles sont déjà faites et l'on doit se caler sur le rythme de quelqu'un d'autre. 
 
Vous n'avez pas doublé vos personnages ensemble. N'est-ce pas trop frustrant de ne pas avoir de partenaire ?  
Edouard Baer : Ce n'est pas frustrant, c'est différent. Dans un film le fait de donner la réplique suscite un certain type d'émotions et de réalisme. Le doublage a quelque chose de très agréable aussi car on ne joue pas vraiment seul. On s'imprègne de l'univers du scénariste et du dessinateur. On doit coller les morceaux du puzzle en se calant sur des couleurs, de la musique. Le sentiment passe par le dessin, c'est ce qui fait toute l'étrangeté et la beauté de l'exercice. 
 
Comment définiriez-vous Phantom Boy dont le dessin est très éloigné des traditionnelles oeuvres pour enfants ? 
Edouard Baer : C'est une belle oeuvre pour enfant, un film sincère dans lequel le héros est un jeune garçon et dont l'intrigue est facile à comprendre. Cela étant, sa grâce et sa singularité lui permettent aussi de toucher une enfance universelle, sans âge. Phantom Boy touchera les petits comme les grands enfants. 
Audrey Tautou : Il faut arrêter de croire que parce qu'un film est un peu bêtifiant, il plaît aux jeunes. On sous-estime trop leur goût et leur intelligence. J'ai fait découvrir à des enfants de mon entourage des films "d'adultes" et ils ont adoré. Ils m'ont demandé de les revoir. Dès lors que l'histoire fait appel à l'imaginaire, ce n'est pas si difficile de capter l'attention d'un enfant, même de 4 ans. 
 
Enfants, étiez-vous consommateur de dessin animé ? 
Audrey Tautou :  Assez oui. J'adorais Mowgli parmi les Walt Disney, l'histoire, les chansons, le dessin. "C'est le personnage auquel je me suis la plus identifiée" (rires, ndlr). C'est vrai en plus, moi ce n'était pas la Belle au bois dormant que je voulais devenir, c'était Mowgli !
Edouard Baer : J'aimais bien les dessins animés à épisodes, la Panthère rose par exemple. 
 
Si vous aviez le pouvoir de vous dédoubler comme Léo, qui ou qu'aimeriez-vous "espionner" ? 
Edouard Baer : Léo ne joue pas les hommes invisibles pour espionner les dames sous leur douche. Son mouvement est empreint de liberté, c'est ce qui le rend merveilleux. 
Audrey Tautou : Ceci dit, on rêverait tous de faire ça, espionner l'Elysée, ce genre d'endroits !  
Affiche du film en salles le 14 octobre 2015 © Folimage

Découvrez la bande-annonce :