Paul Feig, femmes il les aime

Derrière le scénario de Spy en salles le 17 juin 2015, Paul Feig. Avec ce film d'espionnage sur fond de comédie, le réalisateur américain confirme son talent de "farceur" décalé. Il nous raconte son amour pour les femmes, Melissa McCarthy et le style. Stylé.

© 2015 Twentieth Century Fox
Melissa McCarthy est Susan Cooper dans Spy, réalisé par Paul Feig © 2015 Twentieth Century Fox

Nous avions eu vent de son élégance et son amour pour la mode mais ce matin-là, lorsque nous rencontrons Paul Feig (prononcez "figue"), nous ne pouvons nous empêcher de le complimenter sur son incroyable costume trois pièces à carreaux porté sur une chemise rayée. Le réalisteur a le goût des costumes "même pendant les tournages, par respect pour [ses] acteurs" nous explique-t-il avec un sourire affable. En parlant chiffon, les costumes de ses personnages dans son nouveau film ressemblent à s'y méprendre aux noeuds pap' de James Bond. Sauf que sous le film d'espionnage s'invite la comédie, mais surtout pas la parodie, dixit himself. Si Paul Feig souhaite faire rire - il nous avoue ne pas être amateur de drame car les personnages ne sont pas drôles -, son humour est aussi une façon de rendre hommage aux femmes. Loin d'être féministe, Spy fait triompher non pas un, mais une héroïne. Situation suffisamment rare au cinéma (comme dans la vie) pour la saluer. Chapeau, l'artiste (à canne).  

Rencontre filmée : 

A découvrir aussi :