Qui c'est les plus fort(e)s ? Audrey Lamy et Alice Pol !

Dans "Qui c'est les plus forts ?", au cinéma le 3 juin, Audrey Lamy et Alice Pol incarnent deux jeunes femmes prêtes à absolument tout pour garder leur petite soeur. Complices à l'écran comme à la ville, les actrices ont répondu à nos questions.

© Wild Bunch Distribution

Au cinéma à partir du 3 juin, le dernier film de Charlotte de Turckheim, Qui c'est les plus forts ?, est une comédie sociale portée par Audrey Lamy et Alice Pol. Elles y jouent deux amies différentes mais complémentaires, prêtes à tous les sacrifices pour s'en sortir. Sur fond de crise, les comparses se retrouvent à faire du téléphone rose et pensent même à "louer" leur corps... Le tout dans une ambiance sympathique et drôle. Un peu comme notre rencontre avec les comédiennes rieuses et au sens de l'humour affûté.

Audrey Lamy et Alice Pol dans Qui c'est les plus forts ? © Wild Bunch Distribution

Le Journal des Femmes : C'est important de rire de tout ?
Alice Pol : Etre dans une comédie qui a du fond rappelle qu'on n'est pas obligés de rire de choses superficielles et futiles. On peut aussi se marrer avec des sujets plus profonds, plus ancrés dans la vie.
Audrey Lamy : Le rire, c'est la meilleure des thérapies. Il aide à survivre, à aller de l'avant, dans les moments les plus glauques, les plus lourds.

Quelle est la plus grosse galère que vous ayez connue ?
A. P. : La galère de thunes, en début de carrière. Quand ça ne marchait pas, que l'agenda était vide.
A. L. : C'est arrivé à tout le monde d'aller piquer du jambon au Franprix... Non ? (rires) Ca rend les gens humains.

Quel a été le plus gros fou rire du film ?
(Elles explosent de rire)
A. L. : C'est nul quand on le raconte ! C'est un truc tout bête...
A.P. : On m'a refourgué une réplique qui n'était pas pour moi. Je ne savais pas comment la dire et elle est sortie d'une manière tellement nulle... J'ai senti Audrey essayer de contenir son rire derrière moi. Je la sentais rire des pieds ! On n'a pas pu s'arrêter pendant 20 minutes, j'en pleurais.

Vous avez des âmes de battantes, comme vos personnages ?
A. P. : J'aimerais être aussi courageuse, mais je ne sais pas si je le suis. En même temps, c'est toujours dans l'adversité qu'on peut mesurer sa force. Je crois que tout le monde se sous-estime. On peut encaisser beaucoup plus que ce qu'on ne pense.

Qu'est-ce qui vous a plu dans vos rôles ?
A. P. : On admire Sam et Céline pour leur force, leur générosité. Elles sont capables de beaucoup l'une pour l'autre.
A. L. : J'aime leur manière de se rebeller !
A. P. : Se battre pour rester ensemble, c'est un joli programme. Parce que se rebeller pour se rebeller, ça peut être complètement débile. Là, c'est un beau message.

Vous êtes des rebelles ?
A. L. : Il y a un petit côté comme ça en nous, oui !
A. P. : Jouer des rebelles, ça participe un peu au truc... Ca vous dit de monter un groupe de rock avec nous ? (Rires)

Portrait chinois croisé : si elle était...

Une qualité : "Audrey serait la générosité" et "Alice serait la joie de vivre".
Un mot : "Alice serait schtroumpf" et "Audrey serait Santa Barbara".
Un animal : "Audrey serait un petit chat" et "Alice serait une lionne avec ses cheveux !"
Une mauvaise manie : "Pour toutes les deux : les cuticules ! On se les arrache, ça ne nous intéresse pas (rires)."

Voir aussi :