On a rencontré Benicio del Toro, le Pablo Escobar de Paradise Lost

L'acteur portoricain s'est livré au Journal des Femmes à l'occasion de la sortie de "Paradise Lost", le 5 novembre 2014. Rencontre, en espagnol por favor.

Paradise Lost interview Benicio del Toro

Puisque "personne n'échappe à Pablo Escobar", pas question pour le Journal des Femmes d'échapper à celui qui l'incarne dans Paradise Lost, le grand - au sens propre comme au figuré (1,85 m au compteur) - Benicio del Toro. Pour le réalisateur italien Andrea di Stefano, l'acteur portoricain a pris les traits, moustache, barbe et embonpoint compris, du célèbre narcotrafiquant. Dans ce rôle de criminel redoutable et redouté mais aussi bienfaiteur adoré, Benicio del Toro est bluffant de réalisme. Le jour de l'interview, en face-à-face, on s'attend à frissonner devant cette masse de chair et de muscles à la réputation de "bad boy". Pourtant, après cinq minutes plus une minute de bonus accordée par Benicio himself, on n'a pas peur d'affirmer que del Toro est doux comme un agneau.