Dorothée Sebbagh en 5 questions

Après "Chercher le garçon", Dorothée Sebbagh revient au cinéma avec une autre comédie romantique. Dans "L'Ex de ma vie", la réalisatrice raconte l'histoire d'un couple franco-italien, Géraldine Nakache et Kim Rossi Stuart, qui tente de divorcer à Paris.

Dorothée Sebbagh interview réalisatrice Ex de ma vie
© DR

Le Journal des Femmes : D'où est née l'idée de ce film ?
Dorothée Sebbagh : L'idée vient de la scénariste, Fanny Chesnel. Elle a découvert un fait de société : les Italiens qui se séparent ont un délai de probation de trois ans avant de pouvoir divorcer. Du coup, il y en a qui viennent en France pour accélérer la démarche. C'était intéressant de savoir comment ça se passe, si le couple voyage ensemble... Après, l'imagination a fait le reste.

Avez-vous pensé tout de suite à Géraldine Nakache et Kim Rossi Stuart pour les rôles principaux ?
Dorothée Sebbagh : Pas du tout ! La scénariste avait pensé à une histoire entre une Italienne et un Français, mais j'ai préféré que ça soit l'inverse. Je trouvais la figure de l'homme italien plus drôle. C'est un mythe, une légende romantique !

Le couple est au centre du film. Cette thématique semble beaucoup vous intéresser...
Dorothée Sebbagh : C'est vrai que j'ai déjà traité le sujet auparavant. Toute la vie est une poursuite, une quête de l'amour. Et puis, j'aime beaucoup regarder les comédies romantiques : Quand Harry rencontre Sally, L'amour sans préavis...

Quels sont vos meilleurs souvenirs de ce tournage ?
Dorothée Sebbagh : Nous avons eu l'occasion de découvrir Paris et de tourner dans des endroits magnifiques. Nous avons été au musée du Louvre, sur la Tour Eiffel...

Quels sont vos projets pour les mois à venir ?
Dorothée Sebbagh : J'écris un scénario avec Valérie Donzelli et je prépare Grosse patate, un film qui parle d'une fille un peu grosse... qui a la patate !

© DR