[EN DIRECT] Cannes : entretien avec Vanessa Guide, la touche féminine et humoristique du Grand Journal

La brune qui irradie le Grand Journal de Canal + avec le "Rappel des Titres" nous a accordé une interview sur la Croisette. Rencontre avec une jeune femme à la sympathie chronique.

Cannes 2014 interview Vanessa Guide

Vanessa Guide arrive en même temps que nous sur la plage du Majestic, à Cannes. En plein Festival, le lieu est bondé: journalistes, acteurs, cinéastes. La jolie brune nous invite à nous asseoir sur le ponton. Nous ferons donc l'interview en plein "cagnard". Coup de soleil et coup de coeur pour la chroniqueuse la plus authentique de Canal +.

 
Le Journal des Femmes : C'est votre premier Festival de Cannes ?
Vanessa Guide : Non, j'étais déjà là l'année dernière, mais je logeais dans une caravane au Cannet ! Je ne travaillais pas encore pour Canal. C'était assez drôle de sortir de mon mobil-home en robe à paillettes et talons hauts, avec les papis qui jouaient à la pétanque à côté, pour aller prendre mon bus direction la Croisette.
 
Et cette année, c'est comment ?
C'est mieux ! Les conditions sont meilleures : j'ai une grande chambre, des cintres... Ça me change la vie (sourire). Ne serait-ce que de ne pas se poser les questions "Qu'est-ce que je vais faire aujourd'hui ? Où je vais ce soir ?" Mon emploi du temps est millimétré. Je regrette juste de ne pas avoir le temps d'aller voir des films...
 
Vous avez déjà des anecdotes à nous raconter ?
J'ai croisé Pedro Almodovar dans les couloirs du Martinez. Je rêve de jouer pour lui depuis des années mais je ne parle pas un mot d'espagnol. Donc j'ai été incapable de lui dire quoi que ce soit ! Sinon l'autre jour, je courais dans les couloirs avec des chaussures aux lacets défaits quand Jane Fonda m'a arrêtée pour me le faire remarquer. J'en ai perdu mon anglais.
 
Vous présentez le Rappel des Titres, une chronique humoristique qui plaisante sur l'actualité chaque soir au Grand Journal. A Cannes, qu'est-ce qui change ?
J'ai l'impression que les gens sur place n'entendent pas très bien ce qu'on raconte à cause du tumulte de la Croisette. Du coup, pas mal de blagues passent à la trappe. Et puis il y a un côté un peu plus festif ici. On est sur la plage, avec des stars internationales. Ca m'amuse. Je me dis : "C'est drôle d'être là, au bord de l'eau, avec Blake Lively en face !"
 
Comment se retrouve-t-on à avoir une chronique dans l'émission emblématique de Canal + ?
C'est le fruit de plusieurs années de rencontres et de travail. Ca a commencé avec le Débarquement. Comme tout s'est bien passé, la chaîne m'a proposé de faire une petite pastille : Pendant ce temps, actuellement diffusée au cour de l'émission Le Before. Puis j'ai passé le casting pour le Rappel des Titres et j'ai été prise.
 
Avec ces deux passages quotidiens, n'avez-vous pas peur d'être estampillée Canal + ?
Quand bien même, ça ne me gène pas. Je trouve ça plutôt flatteur. J'aime ce que je fais et j'en suis assez fière. J'essaie de varier les projets. Je fais du théâtre, j'ai de petits rôles au cinéma, j'ai tourné dans une série pour TF1... J'espère que les images se collent et se décollent. En tout cas j'essaie de ne pas trop en avoir et de brouiller les pistes.
 
Votre texte est écrit par des auteurs. Ca ne vous donne pas envie de vous y mettre ?
Je me sentirais bien incapable d'écrire là-dessus. Il faut un certain talent pour faire rire les gens, jouer avec les mots, l'actualité... Par contre j'écris des courts-métrages que je n'ai jamais réalisés. Je suis souvent castée pour des choses drôles mais quand c'est moi qui écris, je parle de sujets plus personnels, pas forcément hilarants. J'aimerais bien réaliser aussi. Sauf que je manque de temps, je me lancerai quand je serai enceinte. Neuf mois, ça laisse du temps-libre, non (rire) ?
 
Vous pensez qu'on peut rire de tout ?
Non, en vrai on ne peut pas. Pour ne pas blesser les gens dans certaines situations ou simplement parce que des sujets sont trop sensibles. Mais le rire nous sauve aussi. Quand c'est trop dur, ça permet d'exorciser tout ça. Dans le Rappel des Titres, j'ai tendance à penser qu'on fait parfois des blagues de mauvais goût, mais c'est important de les faire. J'ai déjà porté des blagues très trash et j'en étais contente. C'est cool qu'une fille puisse dire des choses choquantes. Ca change un peu !
 
Si vous étiez...
Un film : Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, parce que c'est un peu le film qui m'a redonné l'envie de faire ce métier
Un auteur : Baudelaire, pour son côté destroy
Un groupe de musique : celui de mon mec, Stuck In The Sound
Un parfum : Patchouli de Réminiscence, celui de ma mère
Un homme : Prince, parce que c'est la seule personne dont je suis fan depuis l'âge de 8 ans !
Une drogue : l'alcool, parce qu'on est à Cannes et que tout est gratuit !
 
vanessa
Le selfie cannois de Vanessa Guide © DR