Olivia Ruiz et Grand Corps Malade s'animent pour Jack et la mécanique du coeur

Olivia Ruiz et Grand Corps Malade doublent deux personnages du film Jack et la mécanique du coeur. Rencontre avec les deux artistes pour échanger sur cette expérience animée très enthousiasmante.

Rencontre avec Olivia Ruiz et Grand Corps Malade pour Jack et la Mécanique du Coeur

Qu'est-ce qui vous a séduit dans cette aventure ?
Grand Corps Malade : "Quand Mathias (Malzieu, l'un des deux réalisateurq) m'a appelé, il m'a dit : tu as toujours une image de gentil, moi j'ai envie de te faire jouer un méchant. Et ça, ça me plaisait bien !"

Olivia Ruiz : "C'est vrai que je n'aimerais pas te croiser de nuit sans te connaître dans la rue ! En tout cas, ça te va super bien ! De mon côté, c'est vraiment plus global que mon personnage. J'ai adoré le roman, j'imaginais très bien ce que ce livre pourrait donner à l'écran. Donc même si Mathias m'avait donné un rôle qui n'a que deux phrases, je l'aurais fait." 

jack et la mã©canique du coeur 3
Grand Corps Malade est Joe et Olivia Ruiz, Miss Acacia dans Jack et la mécanique du coeur © 2012 EUROPACOR / DURAN / FRANCE 3 CINEMA

Dans le film, il y a un autre personnage dans lequel vous vous reconnaissez ou qui vous plaît ?
G.C.M : "J'aime beaucoup le personnage de Madeleine. Je le trouve très beau et attachant."

O.R. : "Moi, j'hésite. Je crois que c'est Jack parce que je vois du Mathias partout en Jack. Chaque petit détail, c'est lui ! Et puis Méliès aussi, parce que c'est le papa, le mentor, le guide, le tout avec la voix de Jean Rochefort."

Olivia, votre personnage a un style particulier à l'image du vôtre. Avez-vous influencé la garde-robe de Miss Acacia ?
O.R. : "Nicoletta Ceccoli, l'illustratrice, est partie avec des références et des photos. Après, j'ai du mal à voir ce qui m'appartient et ce qui ne m'appartient pas dans mon personnage parce que je n'ai aucun recul." 

Que trouve-t-on justement dans le dressing d'Olivia Ruiz ?
O.R. :
"A chaque fois, ça me fait rire car c'est vraiment mon dressing dans le film et personne ne le connaît à part Mathias. Le plan sur les chaussures, pour le coup, c'est bien moi. Comme Miss Acacacia, j'ai une addiction aux chaussures et aux robes. Et comme elle, je n'y vois pas à un mètre. " 

La chanson tient forcément une place importante dans le film. Vous auriez été frustrés de doubler les personnages sans apporter la touche musicale ?
O.R. : "C'est difficile d'imaginer ce film sans musique... Tout part de là."

G.C.M : "C'est une aventure musicale avant même d'être un film. Après en tant que spectateur, je trouve que la musique rock qui arrive sur ces images, ça se marie super bien." 

olivia ruiz grand corps malade 2
Olivia Ruiz et Grand Corps Malade © Justine Feutry / JournalDesFemmes.com

La mécanique du cœur est le genre de film que vous aimeriez montrer à vos enfants après ?
G.C.M : "A mes parents, à mes enfants, à mes potes ! C'est un film qu'on peut voir à tout âge. Sur certains points, c'est presqu'un film d'adultes. Mais il parle aussi de sentiments qu'on comprend très tôt."

Le film aborde des thèmes comme le harcèlement à l'école, l'abandon, la différence, la mort. Vous pensez que cela permet de mieux y sensibiliser les enfants ?
O.R. : "C'était déjà le principe des contes comme l'explique très bien  le livre Psychologies des contes de fées. La vie est injuste et plus tu le sauras tôt, mieux ce sera. Je trouve que ce sont des choses qui peuvent être entendues et comprises très jeune sans pour autant traumatiser les enfants."

G.C.M : " C'est la force du film : s'il fait passer des messages, c'est tout en douceur, en subtilité. Ce film est un rêve extraordinaire, très poétique avec des thématiques concrètes et actuelles qui nous touchent nous et nos enfants."

Il y a un conte ou un dessin-animé qui vous a particulièrement marqué pendant votre enfance ?
O.R : "Moi, c'est Blanche-Neige qui m'a le plus bouleversée. La musique était dingue. Et sinon, le récent, c'est Mary & Max qui est plus grave mais magnifique."

G.C.M : "Alors moi je n'étais pas du tout conte, pas du tout Disney. Par contre, j'adorais les Cités d'or. J'ai vu à peu près tous les épisodes." 

Le film parle d'un coup de foudre. Vous y croyez ? Vous l'avez déjà vécu ?
G.C.M : "Oui, moi j'y crois et je l'ai déjà vécu."

O.R : "Pareil, j'y crois et je l'ai déjà vécu une fois." 

Le personnage fait un long périple pour retrouver celle qu'il aime. Quelle est la chose la plus folle que vous ayez faite par amour ?
G.C.M : "Je me suis marié. Ce n'était pas du tout un truc que j'imaginais à 15, 20 ou 25 ans. Et puis finalement, par amour..."

O.R. : "Moi j'ai fait le même chemin que Jack pour aller trouver un homme qui était en résidence quelque part..." (Elle rit).

Après le roman, le CD, le film... c'est la fin de l'aventure pour Jack et la mécanique du cœur ?
O.R. : "Jamais de la vie. Le film va cartonner et il y aura un 2e épisode ! Dans un an, on enregistre les voix. Qu'est-ce que tu en penses ? (elle éclate de rire). J'ai confiance mais après il faut que Mathias veuille bien nous mettre dans la suite. Imaginez, il fait arriver une blonde, genre Miss Bégonia, là ça craindrait ! "

 

Jack et la mécanique du coeur de Stéphane Berla et Mathias Malzieu,
sortie le 5 février 2014